24H du Portugal : Une 8ème pour Mario Andrade et ses copains Duplé et Chardot

Parti en tête aux 24 Heures du Portugal, Laurent Fouquet (meilleur chrono des qualifs) avait pris le meilleur sur Laurent Poletti qui va se retrouver en difficulté plus tard et, à la 6ème heure, on retrouve la MMP Turbo X4 à la 25ème place.

Pendant ce temps là de nombreux pilotes se sont succédé à la tête de la course : Fouquet – Ballochi – Merafina – Guyette, Rousseau – Andrade, Duplé… Après 12 heures de course, le Team Andrade avait pris les choses en mains et menait jusqu’au bout de l’endurance en remportant sa 13ème victoire dans une épreuve de 24 heures dont 8 au Portugal.

A 2 tours, se classent : Balocchi, Fouquet, Bujon et Martin. Notons que Laurent Fouquet n’a pas manqué de féliciter publiquement son adversaire et toute son équipe.

Sur la troisième marche du podium, un équipage Portugais s’est montré très performant sur la première auto (classée) de Guillaume Micouleau pilotée par Rui Carneiro, João Ferreira, Ricardo et Manuel Porém (champion TT du Portugal). Ils terminent en tête des SSV Protos (T3) devant la deuxième auto MMP, cette fois un proto classique piloté par un équipage totalement portugais : Amãndio Alves, Marcio et Rogério Reis et João Silva.

Le top 5 est complété par un équipage français : André et Richard Bastet, Mathieu Gauchard qui terminent dans le même tour que Laurent Poletti, Franck Cuisinier, Ronald Basso et Jérémy Lourenço dont il faut souligner la spectaculaire remontée. Ils échouent pour le top 5 pour 1’02.

Derrière eux, à la 7ème place , on trouve l’équipage italien sur une Mini puis Patrick et Romain Prot, Hervé Lhoste sur un Oryx Nissan. A la 9ème place, c’est la quatrième auto du MMP qui se positionne, pilotée par un équipage portugais : Victor Conceição, Nuno Pires et Filipe Carvalho alors que la 10ème revient à Dominique Arcas, Emmanuel Ramos et Jean-Luc et Samuel Dumas sur un Fouquet-Nissan. La sympathique équipe du team ‘A donf Médoc’ sur Toyota n’a pas affolé les chronos mais a tout de même atteint la 42ème place.

Tout le monde n’a pas eu la chance de réaliser de grosses performances, le cas de : Jean-Louis Benjaben et Eric Sent 53ème, Hugues Lacam et José Castan 54ème, Pierre Claudon et Patrick Savin 56èùe, Mattéo et Blandine Mérafina 58ème, les Lettons Arvis Pikis et Igor Skoks, Michel Capin et Jean Marie Brediger 65ème.

Peu de berlines engagées cette année hormis la Peugeot 504 pick-up qui doit avoir au minimum quinze ans d’activités sportives à Fronteira, une Subaru Forester et une 4L Renault figurent au classement avec un avantage pour la Peugeot…

Bilan de cette endurance portugaise : six équipages français dans le top 10 dont trois dans le top 5 dont la victoire. Guillaume Micouleau (MMP) place quatre de ses voitures dans le top 10.

Robert Ollivier,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*