De Portimão à Bahreïn, rencontre avec Lilou Wadoux

Le 23 octobre dernier, Lilou Wadoux devenait la première pilote à remporter une course en Alpine Elf Europa Cup. Âgée de 20 ans, la Française s’est envolée à Barheïn où elle va découvrir l’Endurance lors des Rookies Tests en WEC.

– Comment te sens-tu à quelques jours des test WEC à Bahreïn ?
Il y a forcément beaucoup d’excitation ! C’est tout nouveau pour moi, je ne sais vraiment pas à quoi m’attendre. Un peu de stress également. C’est assez démentiel quand j’y pense : aller à Bahreïn, lors de la dernière manche WEC, rouler en LM P2. Cela va être une première en aéro pour moi. Mais tout ça est extrêmement positif, j’ai hâte.

– Comment appréhendes-tu de rouler au volant d’une LMP2 ?
Honnêtement cela ne sert à rien que je me pose trop de questions. Cela va être une découverte, je veux profiter de ce moment.

– Qu’est-ce que cela te fait de rouler avec Alice Powell et Jamie Chadwick ?
Je les connais de nom grâce aux W Series mais pas personnellement. Cela va être utile de les avoir dans mon Team afin de trouver les bons repères et de prendre mes marques.

– Comment s’est faite l’approche avec Richard Mille ?
C’est Philippe Sinault, que je connais car je roule en Alpine Elf Europa Cup, qui a parlé de moi avec l’équipe Endurance de chez Richard Mille. J’ai ensuite reçu un appel où l’on m’a annoncé que j’étais convoquée aux tests WEC de Bahreïn.

– Cela s’est fait avant ou après ta victoire à Portimao ?
Avant ! Cela a été rendu officiel après mais j’étais déjà au courant avant la dernière manche de la saison.

– Cette victoire justement, parlons-en. Elle intervient lors du dernier meeting après de très bons résultats sur l’ensemble de l’année. On peut dire que c’est une sorte d’aboutissement de ta saison ?
Je pense que c’est un ensemble qui a fait que tout a bien fonctionné pour nous au bon moment. Quand il a fallu aller chercher la victoire, nous n’étions pas en difficulté. Nous avons été au-dessus sur cette course en tant qu’équipe et cela nous a permis de remporter la victoire.

– Un dernier mot pour finir : tes objectifs et ton programme pour 2022 ?
Aucune idée pour l’instant ! Ce qui est sûr c’est que j’aimerais partir vers l’Endurance. Pour le moment, l’objectif c’est de profiter de l’opportunité de rouler aux tests de Barhein et de prendre de l’expérience. On verra dans les prochaines semaines/mois les opportunités à saisir.

Communiqué FFSA,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*