À l’Abu Dhabi Desert Challenge, l’histoire du Maroc se répète !

Au Abu Dhabi Desert Challenge, l’impression est donnée de revivre le Rallye du Maroc, du moins dans la catégorie autos ! Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel avaient signé les trois premiers scratchs marocains comme au Abu Dhabi. Ils avaient laissé la victoire de l’étape 4 s’envoler de façon à gérer la dernière journée en n’ouvrant pas la piste ! En sera-t-il de même demain ? Laisseront-ils Kuba Przygonski ou Yazeed Al-Rajhi l’emporter et leur laisser l’honneur d’ouvrir ?

Réponse demain dans l’après-midi, mais reconnaissons que le scénario idéal pour eux pourrait être celui-là ! Fin calculateur, Nasser n’ira pas se mettre en difficulté pour perdre l’avantage mais en partant deux voire trois minutes après l’ouvreur, il saura aisément appliquer son plan validé bien évidemment pas son inséparable navigateur, tout aussi clairvoyant que son pilote !

Pour l’heure, Al-Attiyah et Baumel (Toyota Hilux Overdrive) occupent le terrain chaque jour, possèdent plus de 10 minutes d’avance sur leurs premiers chasseurs, Jakub Przygonski et Timo Gottschalk sur une Mini. Ceux-ci, nullement dangereux dans la conquête du titre de la Coupe du Monde FIA des rallyes tout-terrain peuvent s’autoriser une victoire d’étape en analysant leur début de rallye, ils sont chauds !

Yazeed Al-Rajhi a vécu une journée galère avec la casse d’un arbre de transmission sur son Toyota Hilux Overdrive, de ce fait le saoudien dégringole au classement en occupant ce soir la 7ème place du général.

Les OT3 Red Bull souffrent !
Les OT3 sont à la peine, les équipages Cristina Gutierrez-François Cazalet et Seth Quintero-Dennis Zenz se plaignent du manque de vitesse de leur machine. Ce problème qui les handicape pourrait être causé par le carburant livré… Après les problèmes de boîte de vitesses rencontrés au Maroc, c’est au tour du carburant de les priver de performances.

Un trio pour un podium !
A moto, match époustouflant une fois encore entre les KTM, Gas-Gas et Yamaha. L’absence du Monster Honda et de certains acteurs de la marque autrichienne – Toby Price, Sam Sunderland, les frères Benavides – font défaut mais, le Champion du Monde en titre Matthias Walkner tient l’avantage devant un Daniel Sanders déterminé et un Adrien Van Beveren bien reconstruit physiquement et moralement. Il reste deux jours de course à ce trio pour régler ses comptes.

Autos
1. Nasser Al Attiyah-Mathieu Baumel (QAT/AND) – Toyota Hilux, 11:52:52
2. Jakub Przygonski-Timo Gottschalk (POL/DEU) – Mini John Cooper Works Buggy, 12:04:10
3. Lucio Alvarez-Armand Monleon (ARG/SPA) – Toyota Hilux Overdrive, 12:14:25
4. Denis Krotov-Konstantin Zhiltsov (RUS/RUS) – Mini John Cooper Works Buggy, 12:57:24
5. Marek Goczal-Lukasz LASKAWIEC (POL/POL) – BRP CAN-AM Maverick, 12:58:25
6. Austin Jones-Gustavo Gugelmin (USA/BRA) – BRP CAN-AM Maverick, 13:02:01
7. Yazeed Al Rajhi-Michael Orr (SAU/GBR) – Toyota Hilux Overdrive, 13:02:48
8. Mansour Al Helei-Abdulla Dakhan (ARE/ARE) – BRP CAN-AM Maverick, 13:09:45
9. Sebastian Halpern-Bernardo Graue (ARG/ARG) – Mini John Cooper Works Buggy, 13:12:10
10. Kees Koolen-Mirjam Pol (NLD/NLD) – BRP CAN-AM Maverick, 13:17:33…

Motos
1. Matthias Walkner (AUT) – KTM Rally Factory Replica, 10:54:24.4
2. Daniel Sanders (AUS) – GASGAS Rally Factory Replica, 10:55:22
3. Adrien Van Beveren (FRA) – Yamaha WR450 F01 Rally, 11:00:04.2
4. Andrew Short (USA) – Yamaha WR450 F01 Rally, 12:18:43.4
5. Joaquim Rodrigues (PRT) – Hero 450 Rally, 12:20:53
6. Sebastian Buhler (DEU) – Hero 450 Rally, 12:33:44
7. Aaron Mare (ZAF) – KTM 450 Rally, 13:00:06
8. Sultan Al Balooshi (UAE) – KTM 450 Rally Replica, 13:57:20
9. Konrad Dabrowski (POL) – KTM 450 Rally Replica, 14:03:01.8
10. David McBride (GBR) – Husqvarna 450 Rally, 14:12:32…

Marie-France Estenave

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*