Clio Cup Europe : 48 Clio et plusieurs titres en jeu à Monza

La tension continue de monter en Clio Cup Europe à l’approche de la fin de la saison. Alors que de nombreuses couronnes restent en jeu, les principaux prétendants devront s’affronter dans un peloton réunissant près de cinquante pilotes sur l’Autodromo Nazionale Monza. Les différentes courses aux titres promettent donc d’être animées, et encore plus au sein des Groupes A et C qui y connaîtront leur dénouement !

Après avoir accueilli le deuxième rendez-vous du calendrier, Monza est à nouveau la destination des concurrents pour l’avant-dernière manche de la Clio Cup Europe. Déjà spectaculaires avec vingt-huit voitures en piste en début d’année, les batailles s’annoncent plus intenses, indécises et riches en suspense que jamais sur le ‘Temple de la vitesse’ !

La lutte continue en Europe
La bataille entre les trois derniers protagonistes pour le principal titre européen se poursuivra en Italie. Si Nicolas Milan (Milan Compétition) s’est emparé des commandes lors du rendez-vous précédent au Castellet, ses adversaires auront à cœur de riposter dès ce week-end. Victorieux à Monza en avril, David Pouget (GPA Racing) visera la même réussite tandis que Marc Guillot (Milan Compétition) fera tout pour prolonger le suspense pour la couronne, l’Alpine A110 de série et le chronographe exclusivement produit par BRM pour le vainqueur jusqu’à Barcelone.

Déjà sacré en Challengers Cup, Kévin Jimenez, absent ce weekend, laissera ses poursuivants se battre pour la victoire. Alexandre Albouy (GPA Racing), Mathieu Lannepoudenx (Milan Compétition) et Jerzy Spinkiewicz (Uniq Racing) souhaiteront prendre une option sur la place de dauphin, mais la concurrence locale menée par Filippo Berto (Oregon Team), Alessio Alcidi (Caal Racing) et Lorenzo Nicoli (Progetto E20 Motorsport) s’annonce féroce en terres lombardes.

Du côté de la Gentlemen Drivers Cup, où tout reste grand ouvert, Horn (GPA Racing) arrivera en tête à Monza tout en devant se méfier de Lionel Viguier (TB2S), Alessandro Sebasti Scalera (Oregon Team) et Stephan Polderman (Chefo Sport), toujours en lice. Figurant parmi les rares pilotes à n’être engagés que sur le front européen ce week-end, Michel Faye (GM Sport) et Jean-Marc Thévenot (Milan Compétition) tenteront pour leur part de créer la surprise.

Trois titres en jeu dans le Groupe A
Après Monza, Misano, Budapest, Imola et Spielberg, les concurrents du Groupe A reviendront conclure leur campagne à Monza.

Le titre se jouera entre Marc Guillot, Anthony Jurado (Milan Compétition) et Gabriele Torelli (Faro Racing), même si ce dernier devra répéter son exploit du début de saison en s’imposant au scratch et à deux reprises tout en espérant une défaillance de ses adversaires. Trois hommes s’affronteront également pour la couronne chez les Challengers, à savoir Filippo Berto, Alessio Alcidi et Lorenzo Nicoli tandis qu’Alessandro Sebasti Scalera arrivera dans une position extrêmement favorable face à Quinto Stefana (Oregon Team) du côté des Gentlemen Drivers.

Sur leurs terres, Federico Scionti (Scuderia Costa Ovest), Gustavo Sandrucci (Progetto E20 Motorsport), Massimiliano Danetti et Felice Jelmini (PMA Motorsport) voudront briller une dernière fois devant leur public. Ce sera aussi le cas des Challengers Yeraly Ospanov (Carpek Services), Daniele Pasquali (Caal Racing), Giacomo Trebbi (MC Motortecnica) et Sandro Cutini (Proteam Race) et des Gentlemen Drivers Due (Oregon Team), Matteo Rughetti (Faro Racing), Andrea Argenti (SI Racing Team) et Vittorio Zadotti (Scuderia Costa Ovest).

D’autres concurrents feront leurs débuts pour prendre le pouls de la Clio Cup Europe et préparer la saison prochaine, à l’instar des Challengers Matteo Bigogno (Faro Racing), Jacopo Cimenes (Essecorse) et William Mezzetti (Progetto E20 Motorsport) ainsi que les Gentlemen Drivers Pietro Bacchi (PMA Motorsport) et Andrea Chierichetti (MC Motortecnica). Enfin, Lorenzo Peiroleri et Stefano Bargiggia partageront le volant de la Clio Cup n°333 engagée au sein de la Press League.

Batailles finales dans le Groupe C
Le Groupe C connaîtra également son dénouement à Monza après s’être produit à Hockenheim, Budapest, Spa-Francorchamps et Spielberg.

Marc Guillot se rend en Italie en ayant une main sur la coupe, mais il devra se méfier d’un sursaut d’orgueil de la part de Tomas Pekar (Carpek Services). En parallèle, Andreas Stucki (Stucki Motorsport) lorgnera sur la troisième place actuellement occupée par Jerzy Spinkiewicz. Titré chez les Challengers, ce dernier affrontera une dernière fois ses rivaux Henrik Siebel (Carpek Services), Paul Cocaign (TB2S), Mariano Alonso (GPA Racing), Alessio Alcidi et Daniele Pasquali tandis que le Serbe Nikola Miljkovic (Tempo Racing Team) fera ses débuts en Clio Cup Europe.

Déjà sacré en Gentlemen Drivers Cup, Lionel Viguier pourra se focaliser sur sa quête du titre européen dans la même catégorie ce week-end.

Un Groupe D toujours indécis
Après Magny-Cours, Le Castellet et Valencia, les concurrents du Groupe D se retrouveront à Monza avant la grande finale de Barcelone pour un avant-dernier rendez-vous crucial pour les espoirs de nombreux protagonistes.

Si Nicolas Milan et David Pouget ont pris une longueur d’avance, Mathieu Lannepoudenx et Alexandre Albouy tenteront de reprendre du terrain tout en poursuivant leur duel au sommet de la Challengers Cup, où Nicolas Abella, Antonio Herrerias (Chefo Sport) et Guillaume Maio (GM Sport) sont toujours en lice. Les débats seront également intenses en Gentlemen Drivers Cup puisque Stephan Polderman voudra creuser l’écart sur Horn ainsi que sur son compatriote Rene Steenmetz (Chefo Sport), Joaquin Rodrigo (Vearsa Sport) et Gabriel Alonso (GPA Racing).

Dans chacun des quatre groupes de dates en Clio Cup, le vainqueur du classement général remportera – s’il ne l’a pas déjà fait dans une autre catégorie – une montre trois aiguilles conçue par BRM Chronographes. Le partenaire de la Clio Cup Europe remettra aussi un bijou de sa nouvelle collection à ses deux dauphins ainsi qu’aux lauréats des Challengers et Gentlemen Drivers Cup.

Les deux courses se disputeront la première le samedi à 14h20 et la seconde le dimanche à 9h10.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*