Chez Matthieu Baumel, avidité et concupiscence vont de pair !

Ils sont des pilotes voire des navigateurs qui dégagent davantage que d’autres ! Matthieu Baumel fait partie de ces humains que l’on affectionne, que l’on écoute et que l’on porte ! A l’issue du Rallye du Maroc, l’équipier de Nasser Al-Attiyah fut une fois encore formidable, intouchable en termes de tablette et, adulé par le reste de la collectivité. Une question, un souci, une interprétation… Matthieu qui ne renâcle jamais, accueille ses interrogateurs avec sourire d’ange amalgamé de ses yeux bleus cristallins… Il rassure, répond, développe et surtout partage son expérience et sa culture sur la navigation… Matthieu Baumel est une force tranquille, aimé et adulé !

A l’issue du Rallye du Maroc, Matthieu a remporté sa 7ème victoire. Six pour Nasser, car, en 2011, c’est avec Bernhard Ten Brinke qu’ils remportèrent le Oilybia. Depuis, inutile de jouer au petit poucet pour retracer son parcours que ce soit en rallye-raid ou en WRC, il est sur le front en permanence et occupe suffisamment le terrain pour s’en intéresser.

Au Maroc, équipage intouchable !
« Une semaine marocaine parfaite ! Un seul scratch (étape 4) nous manque, le plus important la victoire finale et les points au Championnat qui vont avec… » Il reste à Nasser et Matthieu deux manches en Coupe du Monde, Abu Dhabi Desert Challenge et le Hai’l (Arabie Saoudite) au début du mois de décembre. Ils rouleront certainement avec le Toyota Hilux utilisé au Maroc comme l’explique le français : « Si, nous décidons d’aller chercher des points, du fait que nous faisons l’impasse sur Abu Dhabi, nous roulerons au Hai’l avec l’actuel Hilux… »

Mais avant de conclure la saison de cross-crountry, Al Attiyah et Baumel disputeront deux manches WRC au Moyen-Orient avant de se rendre en Afrique du Sud où leur nouveau proto les attend et que Nasser a couvert du regard sur le Maroc, un modèle étant confié à Erik Van Loon… « Effectivement, un déverminage de notre Toyota est prévu avec toutes les dernières évolutions. Là-bas, nous allons participer à un rallye du championnat national… pour faire du kilomètre, une bonne occasion aussi pour Nasser de le prendre en mains… »

Le Maroc leur appartient…
Le Maroc s’est achevé de la meilleure des manières pour l’inoxydable binôme, une victoire (la 6ème d’affilée) que personne ne fut en mesure de contester : « Je me rends compte que, au Maroc, nous découvrons toujours de nouvelles pistes. Je pense que, les prochaines éditions seront encore placées sous le signe de la découverte. Je fais confiance à David (Castera), dénicheur de belles spéciales. Coup de chapeau à l’équipe ODC Events pour son coup de baguette magique : organisation montée en moins de deux mois, nouvelles spéciales, super bivouac et village, toutes les commodités étaient en place, je pense que tous les concurrents sont de mon avis : nous repartons tous, très satisfait… »

Marie-France Estenave

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*