WTCR Qualifs Pau-Arnos : Première pole position 2021 pour Yvan Muller

Yvan Muller a décroché sa première pole position de la saison en WTCR lors de la séance de qualification sur le Circuit de Pau-Arnos.

Le pilote tricolore s’est montré le plus rapide en Q3 au volant de sa Lynk & Co de Cyan Racing, il devance son compatriote Jean-Karl Vernay sur Elantra N TCR de l’Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team.

« Oui, c’est la première pole position de la saison ! », s’est réjoui Yvan Muller. « J’ai réalisé un bon tour (en Q3). Je pense qu’il aurait pu être meilleur, mais on pense toujours ça après l’effort ! »

La session Q1 a été interrompue par un drapeau rouge lorsque Gilles Magnus a perdu le contrôle de son Audi Sport R3 LMS de l’équipe Comtoyou. Il heurta un mur de pneus : « J’ai été tellement stupide ! », a lancé le Belge à son équipe dans la radio. Le drapeau rouge a interrompu la séance. « Je n’ai pas pris un gros choc, mais ils vont devoir me sortir du bac ». Une fois sorti du gravier, Magnus est rentré au stand mais n’a pu repartir pour la qualif.

En fin de séance, le Goodyear #FollowTheLeader de Yann Ehrlacher s’est hissé à la tête des chronos avec un excellent 1’18 »820, reléguant Norbert Michelisz à la deuxième place. J.K. Vernay se place en troisième position et Gabriele Tarquini plaçait une troisième Hyundai dans le top 4. Esteban Guerrieri était le plus rapide des pilotes Honda en cinquième position, devant Santiago Urrutia (Lynk & Co).

Les autres pilotes qualifiés étaient Néstor Girolami (Honda), Yvan Muller (Lynk & Co), Thed Björk (Lynk & Co), Frédéric Vervisch (Audi), Tiago Monteiro (Honda) et Nathanaël Berthon (Audi). Mais la déception était grande pour ceux qui n’avaient pas réussi à intégrer le top 12 et à passer en Q2. Luca Engstler était le premier des perdants, 13ème, devant Rob Huff et Tom Coronel. « C’était tellement serré », a reconnu le Néerlandais. « Je pensais vraiment que j’en ferais partie. »

Vernay a été le plus rapide dans les premiers tours de la Q2 durant une dizaine de minutes. Il a confirmé ce rang avec un meilleur tour en 1’18 »777 pour être aussi le plus rapide des qualifiés en Q3. Il a été rejoint par Michelisz et le trio Lynk & Co avec : Ehrlacher, Muller et Urrutia.

Guerrieri a été le premier à rater la Q3, en 6ème position devant son coéquipier Girolami, Tarquini et Björk. Vervisch s’est qualifié en dixième position, ce qui signifie qu’il prendra le départ de la Course 1 en pole, à grille partiellement inversée.

« Je ne peux pas être trop déçu », a réagi Guerrieri qui est arrivé en France à la 2ème place du championnat derrière Ehrlacher. « Nous avons vu que les voitures bleues en avaient encore sous le pied, et les Hyundai sont devant. Mais, nous sommes dans le coup. »

Yann Ehrlacher, le champion WTCR en titre a été le premier à s’élancer pour la Q3 et a réalisé un tour seul de piste. Le tricolore ragaillardi, établissait un chrono de référence en 1’20 »333. « J’étais en pneus usés, donc je m’attendais à un tour lent en Q3 », a-t-il déclaré. Son oncle Yvan Muller était le suivant à prendre la piste et réalisa un tour beaucoup plus rapide avec un écart significatif de 1 »360.

La troisième Lynk & Co, pilotée par Urrutia a suivi. L’Uruguayen se montrait plus rapide que Muller dans le premier secteur mais semblait respecter un rythme imposé par l’équipe sur le reste du tour pour enregistrer un chrono à 1’120 de celui du quadruple champion du monde FIA des voitures de tourisme. Mais il était malgré tout 0 »240 plus rapide que Yann Ehrlacher. « C’était bien d’être de nouveau en Q3 », s’est-il réjoui. « Nous avons marqué de bons points pour l’équipe, et c’est la chose la plus importante pour nous. »

La première Hyundai à s’élancer était celle de Vernay. Le Français a eu l’air d’attaquer fort, mais pas assez pour déloger Muller de la pole provisoire, s’inclinant pour 0 »233. « C’est plutôt pas mal », a-t-il commenté. « Je pensais que ce serait suffisant, mais ça ne l’a pas été. Félicitations à Yvan, même s’il pilotait des karts avec mon père ! Je voulais cette pole afin d’avoir une bonne position pour la Course 2, mais je pense qu’on doit se satisfaire de ce qu’on a. »

Tout dépendait enfin de Michelisz. Mais le Hongrois a échoué à la troisième place, derrière Muller et Vernay et devant Urrutia et Ehrlacher. « Ces qualifications ont été correctes », a estimé le Hongrois. « J’ai été en Q3 les trois derniers week-ends, c’est un feeling agréable. Je pense que nous avons tout donné et je suis confiant pour les courses. »

Le départ de la Course 1 de la WTCR Race of France est prévu dimanche à 10h15.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*