FFSA GT Paul Ricard : Une victoire et deux titres de vice-champion Pro-Am pour SAINTéLOC Junior Team

– Superbe forcing pour Michal et Guilvert, remontés avec brio de la 6ème à la 2ème place finale du championnat.
– Premier podium GT4 en nocturne pour Saleilles et Tambay.
– Les points d’une 4e place en Pro-Am pour Estèves et Beltoise.

Cyril SALEILLES / Adrien TAMBAY – Audi R8 LMS GT4 #14
Avec un meilleur chrono absolu dans la première séance libre du vendredi, sur le tracé de 5,8 km où les Audi pouvaient mieux exploiter leurs caractéristiques que dans la manche précédente à Lédenon, Adrien Tambay avait lancé la charge de toute l’équipe. Samedi, Cyril Saleilles décrochait le 23ème temps qualificatif, avant qu’Adrien termine 13ème de la Q2, après l’annulation à trois reprises de son chrono pour des limites de piste franchies. Au regard des performances meilleures des deux autres voitures de l’équipe, l’Audi #14 pouvait entrevoir de belles remontées.

Au premier tour de la course 1 nocturne du samedi, Cyril avait déjà repris deux positions. Son bon relais allait hissait au 13ème rang lorsqu’une neutralisation par ‘full course yellow’ débutait après 21 minutes de course. Elle allait se prolonger pendant presque un quart d’heure, tous les concurrents effectuant leur arrêt avant la relance. Saleilles avait fait le sien parmi les premiers, ce qui allait s’avérer la meilleure stratégie. Tambay pouvait alors poursuivre la belle progression. Et ce n’est pas moins de sept positions gagnées qui allaient propulser l’Audi jaune et blanche à la 6e place, la 3ème en Pro-Am et premier podium en FFSA-GT pour le duo.

La course 2 dominicale n’allait malheureusement durer que cinq boucles pour l’Audi #14. Sa 13ème position de grille n’allait pas vraiment lui porter chance. Déjà remonté au 8ème rang derrière Anthony Beltoise, Adrien devait stopper dans la ligne droite du Mistral pour ne pas endommager le moteur, à cause d’une fuite d’eau de refroidissement.

Au classement final du championnat Pro-Am, Cyril et Adrien sont quand même remontés au 15e rang.

Olivier ESTEVES / Anthony BELTOISE – Audi R8 LMS GT4 #21
Olivier avait réussi une belle qualification avec le 6ème chrono Pro-Am. Parti de la 11e place de grille en course 1, puis quelque peu écarté de la trajectoire par un concurrent au virage du Camp, il allait opposer une bonne résistance à ses poursuivants et terminer son relais nocturne en 13ème position. Entrant au stand dès l’ouverture de la fenêtre de changements pendant la neutralisation, à l’instar de la #14, la #21 allait elle-aussi tirer parti de ce choix. Si bien qu’Anthony Beltoise était pointé en 5ème position. Reparti sur un bon rythme après la relance, Anthony parvenait d’abord à dépasser l’Alpine de Prost, puis devait céder à deux adversaires, et en fin de course à Tambay. 7ème à l’arrivée, l’Audi #21 récoltait surtout les 12 points de la classe Pro-Am.

A l’instar du tandem de la #14, celui de l’Audi #21 n’allait pas pouvoir reproduire ce bon résultat dimanche. Pointé 6e au premier tour, Anthony tenait sans problème cette place jusqu’à son arrêt au 15ème tour. Hélas, dès le deuxième tour de son relais, Olivier était victime d’une crevaison envoyant l’Audi verte et blanche en toupie. L’abandon était inévitable.

Le résultat du samedi a quand même permis à Olivier et Anthony de grimper de trois places au championnat Pro-Am, au 11e rang.

Fabien MICHAL / Grégory GUILVERT – Audi R8 LMS GT4 # 42
Son challenge était ardu, mais le duo triple champion de France ont joué leurs dernières cartes de la meilleure des manières. Après les promesses des essais libres, où l’Audi #42 était pointée aux 2e puis 8e places, Fabien puis Greg allaient réussir idéalement leur qualification respective en annexant les deux pole positions.

Le départ impeccable de Fabien en nocturne allait d’abord lui permettre de prendre un très bon rythme et sans réelle menace. Lorsque l’arrêt en piste de Philippon après 18 minutes de course déclenchait la neutralisation, Michal possédait près de deux secondes d’avance sur l’Audi de Bottemane. Incontestable leader, Guilvert repartait pour un relais autant dominateur pour contrôler la même Audi adverse aux mains de Martins. Cette seconde victoire de la saison permettait au duo de revenir à 11 points du leader du championnat, le suspense restant entier avant l’ultime course, avec encore cinq équipages en lice pour le titre.

Au départ de la course 2, Greg parvenait à virer en tête devant Gachet après la première chicane. La plus grande menace allait venir de Parisy, qui, après avoir dépassé l’ancien pilote SAINTéLOC, rejoignait l’Audi #42. Aidée par une meilleure vitesse de pointe, l’Aston Martin parvenait à passer devant au 5e tour à l’extérieur de la courbe de Signes. A ce moment-là, qu’il soit 2ème ou 1er, cela ne changeait pas grand-chose pour Greg, puis pour Fabien une fois reparti en 2ème position à la chasse de la voiture de tête. Car si la 2ème place finale au championnat était assurée, la 1ère dépendait des points marqués par Drouet, pour lequel Barthez allait conserver une 3ème place assurant le titre à son jeune équipier.

On retiendra de la fin de course partie le baroud d’honneur signé par un flamboyant Michal, qui réussit à rejoindre Gomar pour les deux derniers tours et le harceler de tous côtés pour tenter de prendre la tête. Les portes sèchement fermées l’en ont empêché, et c’est finalement cette deuxième marche du second podium varois qui symbolisera ce statut de vice-champions de France à seulement 8 points de leur successeur.

Reste encore un dernier rendez-vous pour les Audi GT4 de SAINTéLOC, dès ce week-end à Barcelone. Michal et Guilvert, déjà sacrés champions Pro-Am en European GT4 Series, tenteront d’épingler de nouveaux succès. Ils retrouveront sur le tracé catalan Clément Seyler et Roee Meyuhas, l’équipage Silver de la #14. En catégorie Am, Grégory Faessel-Curson sera à nouveau seul au volant de la #21, et une quatrième R8 LMS est engagée avec le numéro 25 pour Cyril Saleilles et Olivier Estèves. Les deux gentlemen-drivers du FFSA-GT n’en seront pas à leur première expérience commune, car ils s’étaient déjà illustrés en GT4 South European Series en janvier dernier, en gagnant deux courses à Portimao.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*