FFSA GT4 Simon Gachet : Une histoire de victoire et d’amitié

Ils ont souvent fini sur le podium, ils ont parfois frôlé la victoire… et en ce dimanche 12 septembre à Lédenon, ils ont gagné ! Réunis pour la première fois sur la première marche, Simon Gachet et Éric Debard ont enfin été récompensés de leurs efforts, cinq ans après leur première association en compétition.

C’est dans la froidure et l’humidité du circuit de Silverstone, en 2016, que l’Isérois et le Tarnais partagent pour la première fois le volant d’une voiture de course. Il s’agit alors d’une Ligier LMP3 de l’équipe Panis Barthez Compétition en European Le Mans Series, une expérience poursuivie en 2017. Les programmes des deux compères divergent l’année suivante mais ils se retrouvent en 2019 pour un bail de deux saisons en championnat de France FFSA GT avec Saintéloc et une Audi R8 LMS GT4. Ils optent pour Mercedes en vue de la saison 2021 et prennent la direction de la célèbre équipe AKKA-ASP dirigée par Jérôme Policand.

A Lédenon, la Mercedes-AMG GT4 #81 se montre à son avantage aux essais libres, préfigurant la superbe performance de Simon en qualifications : le champion Silver 2020 du GT World Challenge Europe Sprint établit le 2ème chrono à 9 centièmes de la pole position.

La course 1 ne permet guère à Éric Debard de s’exprimer car la voiture de sécurité neutralise la quasi-totalité de son relais. Reparti au cœur du peloton après le changement de pilote, Simon effectue une remontée diabolique jusqu’à la 5ème place au général et la 3ème place en Pro-Am. Podium ! Mais le meilleur reste à venir…

Dimanche, sous un chaud soleil, la course 2 est lancée. De l’extérieur de la première ligne, Simon se fait initialement subtiliser la 2ème place mais il la reprend immédiatement avec autorité. Dans le sillage de l’autre Mercedes du leader, il creuse l’écart sur le reste de la meute. Comme si une entente tacite avait existé entre les deux pilotes de tête, leurs coupés frappés de l’étoile ne s’attaquent pas, ce qui facilite leur échappée. Ils évitent soigneusement, par la même occasion, de dégrader leurs pneumatiques.

Peu après la demi-heure de course, leurs coéquipiers prennent le relais, poursuivant sur la même stratégie conservatrice et réservant la lutte finale pour les tous derniers tours… mais la situation évolue brutalement à quatre tours du but. Deux pilotes en bagarre s’accrochent à l’entame de la ligne droite des stands au moment où les ténors s’apprêtent à leur prendre un tour. Alors que son rival percute un des retardataires, Éric Debard choisit l’extérieur, échappe à l’accrochage et file vers la victoire.

Ainsi est arrivé le jour de gloire pour l’Isérois et le Tarnais. « Je suis très heureux de ce résultat, c’est ma première victoire en FFSA GT et avec Éric. » soulignait Simon, très ému. « Avec notre podium d’hier, on revient dans le match au classement du championnat de France. Je suis surtout très content pour Éric qui a fait un gros pas en avant en passant d’Audi à Mercedes. Et puis, c’est une grosse satisfaction de faire briller les couleurs de Debard Automobiles, un logo que je défends depuis plus de cinq ans maintenant. Eric m’a toujours soutenu, c’est un ami formidable avant d’être un sponsor. Enfin, merci à l’équipe qui fait un travail fantastique. »

Tout reste possible au niveau du championnat, où Eric et Simon apparaissent au 4ème rang. Mais quoiqu’il arrive au Paul Ricard les 2 et 3 octobre prochains, l’amitié en sortira forcément vainqueur !

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*