Clio Cup Europe : David Pouget hérite de la victoire à Spa

05 Jurado Anthony (FRA), MILAN COMPETITION, RENAULT CLIO CUP EUROPE, action during the 9th round of the Clio Cup Europe 2021, from July 29 to 31, 2021 on the Circuit de Spa-Francorchamps, in Stavelot, Belgium - Photo François Flamand / DPPI

Au terme d’une course spectaculaire sur le Circuit de Spa-Francorchamps, David Pouget (GPA Racing) s’est imposé tout en ayant été l’un des dix-neuf pilotes de Clio Cup Europe à écoper d’une pénalité de temps après l’arrivée. Le Français a devancé Marc Guillot (Milan Compétition) et Andreas Stucki (Stucki Motorsport). Nicolas Abella (Chefo Sport) et Horn (GPA Racing) complètent le palmarès du jour avec leurs succès en Challengers Cup et Gentlemen Drivers Cup.
Si David Pouget avait dominé les séances du jeudi, Jaap van Lagen (Chefo Sport) lui soufflait la pole vendredi matin. Le Néerlandais s’élançait ainsi devant le Français, suivi par Anthony Jurado (Milan Compétition), Marc Guillot, Nicolas Milan (Milan Compétition) et Thibaut Bossy (TB2S) pour moins d’un dixième de seconde. L’équipe Chefo Sport s’offrait un triplé puisque Nicolas Abella et Stephan Polderman signaient les meilleurs temps en Challengers Cup et Gentlemen Drivers Cup.

Pour son premier départ en Clio Cup, Jaap van Lagen conservait les commandes en résistant à ses poursuivants dans les premiers virages. Anthony Jurado prenait toutefois l’ascendant sur David Pouget, rapidement menacé par Marc Guillot et Nicolas Milan tandis que Tomas Pekar (Carpek Services) ravissait la sixième position à Thibaut Bossy sous les yeux de Nicolas Abella.

Au troisième tour, Anthony Jurado trouvait l’ouverture sur Jaap van Lagen à l’intérieur de Blanchimont. Marc Guillot en profitait pour s’intercaler entre les deux hommes après avoir doublé David Pouget plus tôt, mais le quatuor devait également subir le retour du groupe formé par Tomas Pekar, Nicolas Milan et Thibaut Bossy.

Dès le passage suivant, Marc Guillot subtilisait la tête à Anthony Jurado, mais ce dernier répliquait deux boucles plus tard, imité par Jaap van Lagen et David Pouget pour un sprint final voyant moins de trois secondes et demie couvrir le top dix à deux tours de l’arrivée.

Aidé par l’aspiration, Jaap van Lagen mettait Anthony Jurado sous pression. Malgré un travers à haute vitesse à la sortie de Blanchimont, le Français reprenait le contrôle de sa Clio Cup et conservait la première place en tirant droit à la chicane. Résistant aux attaques de ses poursuivants, Anthony Jurado passait le premier sous le drapeau à damier, mais le classement était chamboulé en raison des infractions liées aux limites de la piste ayant rythmé la course.

Anthony Jurado perdait gros en étant relégué en treizième position, mais Jaap van Lagen était aussi pénalisé et chutait au quatrième rang. Initialement troisième, David Pouget héritait ainsi de la victoire devant Marc Guillot et Andreas Stucki. Nicolas Milan complétait le top cinq, suivi de Thibaut Bossy, Tomas Pekar et Nicolas Abella, victorieux en Challengers Cup malgré les tentatives de Jerzy Spinkiewicz (Uniq Racing) et Kévin Jimenez (GPA Racing). Parti dix-septième, ce dernier ne parvenait pas à concrétiser sa belle remontée en raison d’un spectaculaire accident consécutif à une touchette avec Jerzy Spinkiewicz dans le dernier tour.

La Gentlemen Drivers Cup se jouait également après l’arrivée. Après l’abandon au troisième tour du premier leader, Stephan Polderman, Rene Steenmetz (Chefo Sport) menait les débats avant qu’une pénalité pour un accrochage ne permette à Horn de s’imposer.

Au classement général, les faits de course profitent à David Pouget, qui reprend la tête à Nicolas Milan sous les yeux d’un Marc Guillot toujours plus proche. Grâce à sa première victoire de catégorie cette saison, Nicolas Abella intègre le top dix d’une Challengers Cup toujours dominée par Kévin Jimenez tandis que Horn prend le pouvoir en Gentlemen Drivers Cup.

Groupe C
Leader de bout en bout, Marc Guillot s’imposait devant Andreas Stucki et Thibaut Bossy pour s’échapper en tête du classement général. En parallèle, Jerzy Spinkiewicz l’emportait chez les Challengers pour porter son avance à cinquante-cinq unités sur Paul Cocaign (TB2S), désormais son plus proche rival.

Les concurrents se retrouveront samedi à 10h20 pour la deuxième course sur le Circuit de Spa-Francorchamps et la dernière épreuve avant la pause estivale. David Pouget s’élancera en pole position après avoir signé le meilleur temps lors des qualifications disputées jeudi après-midi.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*