TotalEnergies 24 Hours of Spa : Marciello décroche sa deuxième Super Pole consécutive

– Deux triomphes consécutifs en Super Pole pour AKKA-ASP et la star Mercedes-AMG, Raffaele Marciello
– La marque allemande s’adjuge la Super Pole pour la troisième année consécutive
– Lamborghini a offert une belle résistance lors de la phase finale de qualification

Pour la deuxième année consécutive, Mercedes-AMG Team AKKA-ASP prendra le départ des TotalEnergies 24 Hours of Spa du sommet de la grille après le tour parfait de Raffaele Marciello, s’assurant la première place de la Super Pole disputée vendredi.

L’Italien a confirmé son statut de pilote parmi les plus rapides toutes disciplines confondues en s’imposant face à des adversaires de classe mondiale. Il est devenu le premier pilote à s’imposer consécutivement à deux reprises en Super Pole, offrant à Mercedes-AMG son troisième départ successif en pole à Spa.

Marciello a roulé le dernier parmi les 20 pilotes de la séance après qu’il se soit imposé hier avec ses coéquipiers du Team AKKA-ASP, Jules Gounon et Dani Juncadella, à l’issue des Qualifications. Cela aurait pu se révéler un cadeau empoisonné car des nuages ​​sombres s’étaient positionnés au dessus de la piste peu de temps avant le début de la Super Pole. Lorsque la première voiture s’est élancée, une pluie fine s’est mise à tomber mais finalement la météo n’a pas joué un rôle déterminant.

Le premier pilote à s’afficher comme un sérieux adversaire pour la pole fut Ben Barnicoat, parti deuxième sur la McLaren JOTA #38, avec un chrono en 2’18 »597. Ce chrono est resté la référence jusqu’à ce que Ricardo Feller (Lamborghini #14 Emil Frey Racing) soit trois centièmes plus rapide, démontrant, comme durant toute la semaine à Spa, le potentiel de la Huracán GT3 de la marque italienne.

Il s’agissait là de la dernière d’une impressionnante série de performances à mettre au crédit du jeune pilote suisse, mais son chrono a été effacé par celui de Mirko Bortolotti réalisant un superbe tour au volant de la Lamborghini #63 Orange1 FFF Racing. L’Italien s’est élancé 10ème, mais comme les pilotes successifs n’ont pas réussi à battre ses 2’18 »525, le premier triomphe de Lamborghini en Super Pole semblait se rapprocher.

Prenant la piste quatrième avant le damier, Maro Engel, au volant de la Mercedes-AMG Team HRT #4 semblait bien parti pour déloger Bortolotti, mais une petite erreur à la dernière chicane a ruiné ses chances, le positionnant deuxième. Nicki Thiim sur l’Aston Martin #95 de Garage 59 n’a quant à lui pas pu prétendre à la première ligne.

Après avoir fait preuve de maîtrise durant les fortes pluies de l’année dernière, le pilote Mercedes-AMG Team AKKA-ASP avait cette fois un ciel dégagé lorsqu’il a pris la piste en quête d’un nouvelle Super Pole. L’objectif était atteint dès son premier tour lancé, devenant le seul pilote cette année à franchir la barre des 2’18 » à Spa-Francorchamps avec un chrono de 2’17 »949. Il ne faisait pas mieux lors de sa deuxième tentative, mais cela n’avait pas vraiment d’importance car Marciello avait une nouvelle fois gagné.

Il s’imposait donc devant Bortolotti et Engel, tandis que Feller confirmait son statut de futur champion en se classant quatrième. La pole position dans la Silver Cup revenait à la Lamborghini Emil Frey Racing #14, la meilleure place en qualification jamais enregistrée pour la catégorie sur les TotalEnergies 24 Hours of Spa.

Sheldon van der Linde terminait cinquième sur la BMW #34 Walkenhorst Motorsport, suivi du tout aussi impressionnant Barnicoat. Mattia Drudi (Audi Sport Team Attempto #66), Thiim, Mathieu Jaminet (GPX Racing Porsche #22) et Felipe Fraga (AKKA-ASP Mercedes-AMG #89) complétaient le top-10.

Outre la Lamborghini Emil Frey Racing #14, trois autres prétendants Silver Cup se sont affrontés en Super Pole : Pierre-Alexandre Jean a placé la Bentley CMR #107 à la 12ème place, Thomas Drouet s’est classé 16ème sur la Mercedes-AMG AKKA-ASP #87 tandis que Philip Ellis a terminé 19ème sur la Mercedes-AMG #57 de Winward Racing. Sept marques étaient représentées dans le top 10, seules Bentley et Ferrari en étant absentes.

Les TotalEnergies 24 Hours of Spa 2021 débuteront demain à 16h30 et Mercedes-AMG Team AKKA-ASP tentera de devenir la deuxième équipe en dix ans à remporter la course depuis la pole. Chaque minute de la course sera retransmise en direct sur le site Internet des TotalEnergies 24 Hours of Spa, la page Facebook officielle de l’épreuve et la chaîne YouTube GTWorld.

Raffaele Marciello, #88 Mercedes-AMG Team AKKA-ASP : « Je voulais juste qualifier la voiture dans le top 5 et ainsi éviter les problèmes de début de course. C’est pourquoi je n’ai pas piloté de façon trop agressive. Pour la course, je peux compter sur une excellente équipe et des supers coéquipiers. Je pense que nous avons tout ce qu’il faut pour réussir, mais nous ne sommes pas les seuls à vouloir gagner cette course. Nous aurons besoin d’un peu de chance avec la météo, la stratégie, etc. Mais si tout se passe bien, nous devrions pouvoir nous placer aux avant-postes. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*