ISDE 2021 à Cervesina

Avec l’ouverture des inscriptions, le compte à rebours a commencé pour la 95ème édition du Concours international FIM des Six Jours d’Enduro (ISDE en anglais) qui se tiendra en Italie. Après le retard de 12 mois dû à la pandémie mondiale, l’organisation du Championnat du monde d’enduro par équipe a officiellement repris et est désormais prévue à Rivanazzano du 30 août au 4 septembre.

Une fois le parcours et les quarante nations participantes confirmés, une toute nouvelle épreuve de cross-country sera dévoilée, spécialement créée au sein du circuit de Cervesina. Avec l’annonce de l’ouverture officielle des inscriptions à partir du 15 février, l’organisation reprendra exactement là où elle a été arrêtée pour cause de force majeure l’année dernière.

L’objectif est de suivre un plan qui assurera une sécurité totale, et qui sera conforme à tous les protocoles internationaux, afin de vivre une édition inoubliable, pour la 11ème fois en Italie.

La date est fixée du 30 août au 4 septembre entre la Lombardie et le Piémont, entre l’Oltrepo Pavese et Valcurone, sur un terrain qui promet d’offrir un grand défi et de créer un spectacle digne de la plus grande compétition mondiale pour par équipes d’Enduro.

Giorgio Bandoli, Valter Carbone et Edoardo Zucca, les trois dirigeant comité d’organisation, se sont engagés à peaufiner le programme dans leurs domaines de compétence respectifs.

« Le changement d’année apporte une nouveauté importante », estime Valter Carbone, responsable des relations avec les Fédérations et de la piste de cross, « le transfert du motocross qui clôturera l’événement, du circuit international d’Ottobiano à celui de Cervesina. Nous avons en effet décidé de créer un circuit provisoire, un choix dicté principalement par la distance plus courte du siège de Rivanazzano, qui nécessite donc des transferts plus courts. Pour donner vie à la nouvelle piste, qui comprendra également des tronçons sur asphalte comme dans l’une des grandes époques de la compétition, nous avons choisi Armando Dazzi, un Italien considéré comme l’un des plus grands experts mondiaux dans la construction de pistes de supercross et de pistes indoor. La piste aura une longueur d’environ mille six cents mètres et commencera à prendre forme à partir de la mi-juin ».

Quant au paddock et à la logistique, c’est Giorgio Bandoli qui s’exprime. « Nous avons structuré les quatre équipes qui traceront les neuf épreuves spéciales et nous avons commencé à organiser la répartition des espaces du paddock technique le long des mille trois cents mètres d’asphalte de l’aéroport de Rivanazzano. Nous savons que nous pouvons compter sur la présence d’une quarantaine de nations, ce qui correspond parfaitement aux prévisions d’il y a douze mois. Il reste à préciser si le public sera présent, même si, en tout état de cause, nous serons prêts à accueillir tout le monde dans les conditions qui seront en vigueur à la fin du mois d’août ».

Les aspects institutionnels et ceux liés à la commercialisation sont de la responsabilité d’Edoardo Zucca. « Nous attendons des instructions en matière de sécurité, mais nous sommes en train de définir les sponsors de l’événement et de reprendre les négociations avec les autorités locales et les communautés de montagne. Nous étions déjà bien avancés dans la définition du parcours il y a un an, et cette confirmation nous permet de travailler avec une relative tranquillité d’esprit. Nous serons également attentifs au respect des territoires et nous activerons une opération de restauration des sentiers, sans nous limiter à ceux des transferts et des étapes spéciales. En effet, le plan prévoit la réouverture de sentiers oubliés, au profit des communautés de montagne et des randonneurs ».

Communications FIM ISDE,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*