Dakar Etape 8 SRT : Toujours impliqué pour préparer 2022

Tous les pilotes de rallye-raid le confirmeront, il faut avoir un peu de chance dans cette discipline. Certes le talent de l’équipage et la performance de l’auto sont des éléments essentiels mais parfois cela ne suffit pas.

Aujourd’hui Mathieu Serradori et Fabian Lurquin étaient dans les meilleures dispositions pour faire un bon résultat sur cette deuxième étape de l’épreuve marathon. Bien partis, ils vont malheureusement taper une pierre. Bilan changement de la rotule et de la barre de direction et un classement au scratch loin de celui espérait. « Sans ce souci, nous aurions pu finir 4ème de l’étape. C’est un peu décevant, mais l’essentiel reste dans le fait que nous sommes dans le rythme des meilleurs. »

Pour Fabian Lurquin, cette deuxième semaine de course doit servir à s’améliorer : « Nous allons encore attaquer comme nous savons le faire et tester des choses. Il faut utiliser ces 4 derniers jours de course pour progresser encore et revenir en 2022 plus forts. Et si nous pouvons jouer une étape, nous n’hésiterons pas. »

Alexandre Leroy et Nicolas Delangue se montrent réguliers et pour leur premier Dakar, parvenir à tenir la cadence est d’ores et déjà un bel exploit. Cette année, nous l’avons bien compris la navigation a une place à part entière et les copilotes n’ont que 20mn avant le départ pour étudier le road-book. Heureusement Nicolas Delangue peut compter sur les conseils de Fabian Lurquin. « J’ai beaucoup de chance de pouvoir avoir l’aide d’un professionnel comme lui. Il me donne souvent de bonnes informations et cela nous a éviter à Alexandre et moi bien des galères sur ce Dakar. J’apprends tous les jours. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*