Dakar/Jean-Pascal Besson : « Une nouvelle façon de piloter »

SONY DSC

Jean-Pascal Besson est un habitué du Dakar. Il s’apprête en effet à plonger dans l’aventure pour la 9ème fois. Il y a deux ans, c’était au volant de la 3008 DKR pilotée par Sébastien Loeb en 2018 qu’il avait participé à la dernière édition disputée en Amérique Latine. Désormais, ce chef d’entreprise passionné de rallye raid revient avec un nouveau challenge : à bord du T3RR développé par Pinch Racing, il se lance dans la bataille des T3 Prototypes légers.

Pour cet ancien moniteur de ski, adepte de sport tous azimuts (course à pied, triathlon) et qui aime se qualifier comme ‘motard du dimanche’, les sensations à bord de ce nouveau véhicule signé Pinch Racing lui rappellent « la liberté en deux roues ». Après un premier rallye concluant en Andalousie en octobre dernier, il a donc décidé de s’élancer en Arabie Saoudite avec son copilote Patrice Roissac. Jean-Pascal Besson aura ainsi l’occasion d’écrire un nouveau chapitre dans son histoire avec le Dakar. Celle-ci avait débuté en 2003 lors d’une édition africaine qui s’était conclue en Égypte. Depuis, il a parcouru l’Amérique Latine et s’apprête donc à découvrir les pistes saoudiennes.

« Nous sommes très heureux de découvrir cette nouvelle catégorie. Nous disposons d’une voiture fiable et très performante. L’objectif, c’était de découvrir une nouvelle façon de piloter, de changer des ‘grosses voitures’. Là, la voiture est plus fun, plus agressive et la catégorie s’annonce très disputée. Au volant, on retrouve un peu les sensations de la moto enduro. Il s’agit de mon 9ème Dakar et je suis très content de pouvoir poursuivre l’aventure. »

Patrice Roissac originaire de Guilherand-Granges dispute pour la deuxième fois le Dakar, sa précédente participation remonte à 2016 en Argentine. Après cinq jours de course, l’Ardéchois rencontrait des ennuis mécaniques et abandonnait.

 

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*