Sébastien Loeb : 2020 touche à sa fin, 2021 bat (déjà) son plein

Régulièrement, Sébastien Loeb aime partager avec ses fans, ses amis, les médias… son vécu et ses objectifs. Cette fois, il tire un bilan de ce qu’il a vécu en 2020 et regarde droit devant lui pour 2021. Son premier challenge, le coup d’envoi du Trophée e-Andros en Andorre suivi dans la foulé du Dakar 2021 en Arabie Saoudite. C’est dans une nouvelle équipe que, avec Daniel Elena, ils vont s’en donner à coeur joie dans le sable et autres terrains dénichés par David Castera sur les 12 étapes programmées sur la 43ème édition.

Les propos de Sébastien Loeb !
Bonjour à toutes et à tous,

Je suis heureux de prendre un moment pour partager avec vous les nouvelles de ces dernières semaines, après cette saison si particulière. Avec Daniel, nous sommes actuellement à Dubaï pour la dernière séance d’essais avec le Team BRX avant notre prochaine échéance : le Dakar.

Et c’est d’ici que j’ai appris la bonne nouvelle du week-end : le sacre mondial pour Hyundai Motorsport chez les constructeurs en WRC. Je suis vraiment heureux pour toute l’équipe. Elle mérite ce titre et nous sommes fiers avec Daniel d’y avoir contribué. Nous avons marqué des points sur nos deux rallyes en 2020 et donc je pense que la mission confiée quand nous avons rejoint l’équipe en 2019 a été remplie : deux saisons, deux titres. L’histoire avec eux se termine de la plus belle des manières et je leur souhaite bonne chance pour leur futur dans leurs différents programmes et qui sait, un jour, nos chemins seront peut-être amenés à se croiser de nouveau !

Pour en revenir au sujet du moment, il tourne évidemment autour du Rallye-Raid, à moins d’un mois du départ de la course la plus importante de la saison. J’avais fait part ces derniers mois de mon envie de revenir sur le Dakar et le projet emmené par Prodrive, sous le team BRX, est celui qui m’a le plus séduit. Quand j’ai eu David Richards au téléphone, il a commencé à me convaincre. Il est très impliqué dans ce projet et j’ai beaucoup de respect pour lui et pour tout ce qu’il a fait dans le sport automobile. Je suis allé en Angleterre à la fin de l’été rencontrer l’équipe et découvrir notre monture pas encore sortie du bureau d’études à l’époque. Elle a été très bien pensée et a tout pour être performante. Ce jour-là, j’ai également appris qui seraient nos coéquipiers, Nani Roma et Dani Oliveiras. Avec Nani, j’ai toujours eu de très bonnes relations c’est donc un point positif pour l’équipe. A vrai dire, j’ai très rapidement pris ma décision après cette visite dans les ateliers de Prodrive. Et nous voilà avec Daniel partis pour un nouveau challenge !

Nous allons découvrir l’Arabie Saoudite, dans une discipline où nous avons fait nos preuves en terme de ‘vitesse’ mais où nous avons encore à apprendre, et tout cela avec une voiture tout juste descendue des chandelles et une équipe néophyte dans le domaine. Nous avons toujours aimé les défis, celui là en est un autre, et un beau !

Les premiers essais en novembre ont été concluants. C’était ma première fois avec un ‘4×4’ dans les dunes et sur les pistes mais j’ai rapidement trouvé mes marques. C’est très plaisant à piloter et ça se rapproche plus d’une ‘WRC’ en terme de sensations que les ‘buggys’ 2 Roues Motrices, comme le 3008 DKR, que j’avais piloté jusqu’à présent. Maintenant, il reste à savoir comment on s’en sortira dans le désert avec cette ‘bête’. L’équipe a aussi eu un gros travail avec un premier roulage intervenu seulement en octobre. C’est très court pour préparer une course comme le Dakar, surtout en étant parti d’une page blanche. Mais le savoir faire et le professionnalisme de Prodrive n’est plus à prouver.

A l’heure où je vous écris, il y a beaucoup d’inconnues pour pouvoir se fixer un objectif précis mais nous sommes excités et impatients pour réaliser de belles choses en janvier.

Dans le même temps, nous sommes en train de préparer le e-Trophée Andros avec mon équipe, le Sébastien Loeb Racing, où nous engagerons deux voitures cette saison avec un titre ‘team’ à défendre ! Comme l’an passé, j’aurai l’occasion de venir rouler dès que mon emploi du temps le permettra et je suis impatient de retrouver les sensations de la glace et l’ambiance qui y règne.

Une autre bonne nouvelle pourrait encore tomber au pied du sapin dans les prochains jours, alors restez connectés ! En attendant, il me reste à vous souhaiter de belles fêtes de fin d’année en prenant soin de vous et de vos proches dans ce contexte si particulier.

A très vite,

Seb.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*