En 2021, ce sont 2 grands événements de Formule 1 qui vous attendent !

En amont du prochain Grand Prix de France de Formule 1 qui se tiendra du 25 au 27 juin 2021 au circuit Paul Ricard, la 3ème édition du Grand Prix de France Historique se tiendra sur le même circuit du 11 au 13 juin.

Le GIP Grand Prix de France – Le Castellet mettra à l’honneur le patrimoine du sport automobile et son héritage, lors de ces deux événements.

Un Paddock ‘F1 Revival’ restera ouvert au public pendant le Grand Prix de France de Formule 1, du 25 au 27 juin, avec une exposition de plusieurs dizaines de voitures. Ces monoplaces retraceront l’évolution de la Formule 1 qui ont marqué l’histoire du sport automobile.

Ouverture de la billetterie !
Les places pour assister au Grand Prix de France de Formule 1 et au Grand Prix de France Historique sont mises en vente sur le site tickets.gpfrance.com.

Grand Prix de France Historique : le passé au présent
Le Grand Prix de France de Formule 1 se penche sur la richesse de son passé et décline dorénavant celui-ci au présent. Cet été, en prélude au Grand Prix F1 ‘moderne’, le Grand Prix de France Historique se chargera de remettre d’actualité des pans entiers de ce patrimoine sous l’égide de la FFSA et de HVM Racing. Et cela, de la façon la plus exceptionnelle qui soit : en offrant au public du circuit Paul Ricard l’opportunité de découvrir en piste – et surtout en courses – d’innombrables voitures de Grand Prix qui jalonnèrent l’histoire de la Formule 1 des années 50 à la décennie 80.

Le Grand Prix de France Historique, troisième du nom, remettra également en scène les nombreuses autres catégories de monoplaces qui permirent à tant de futurs champions de Formule 1 de se révéler. De la Formule Junior à la Formule 2 en passant par la Formule 3, la Formule Renault et la Formule Ford, aucune ne sera oubliée au fil du week-end. A cela s’ajouteront encore d’autres courses, aussi disputées et indécises qu’elles purent l’être à l’époque, notamment celles accueillant les Sport-Protos des années 60/70 ou les encore plus récentes reines des 24 heures du Mans rassemblées par la série AMEL Masters Endurance Legends. De quoi proposer un programme encore jamais vu au circuit Paul Ricard.

De quel plus savoureux hors d’œuvre pouvait-on rêver en préambule au prochain Grand Prix de France de F1 ?
70 : le nombre d’anciennes F1 attendues en course
300 : le nombre total de voitures de course historiques en action
+200 : le nombre total de monoplaces en piste
20 : le nombre de pays d’origine des pilotes présents
21 : le nombre de courses prévues durant le week-end
12 : le nombre de plateaux différents

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*