F4: Isack Hadjar se tourne vers 2021 après une fin de saison palpitante!

La seconde saison d’Isack Hadjar en Championnat de France F4 s’est avérée plus compliquée qu’il ne l’avait imaginé. Pourtant, c’est en affrontant des difficultés inattendues que le jeune pilote parisien s’est surpassé et qu’il a révélé un potentiel remarqué dans le milieu. Son évolution vers les catégories supérieures se présente sous d’excellents auspices grâce aux exploits qu’il a réalisés cette année.

« Mon but était de viser le titre de Champion de France », explique Isack. « Mais rien ne s’est passé comme prévu. Face à la compétitivité des deux pilotes japonais j’ai dû développer de nouvelles stratégies pour parvenir à contrer leur domination initiale d’autant plus que les problèmes techniques ne m’ont pas épargné. Cette année a finalement été beaucoup profitable que je ne pouvais l’envisager au départ. Je suis maintenant bien armé pour passer à l’échelon supérieur et des possibilités intéressantes se présentent en vue de l’année prochaine. »

Meilleur espoir français en Championnat de France F4, Isack a réussi à terminer 3ème d’une saison particulièrement ardue. Son sens de l’attaque a pu s’exprimer au fil des courses grâce à une détermination sans faille renforcée par une maturité grandissante. Il s’est fait remarquer par plusieurs remontées époustouflantes dans une catégorie où tous les protagonistes s’affrontent à armes égales. De magnifiques dépassements par l’extérieur ont confirmé l’émergence d’un talent indiscutable. Isack a obtenu trois victoires retentissantes lors des deux derniers rendez-vous sur le Paul Ricard en plus d’une superbe pole position. Sur l’ensemble de la saison, il est monté à onze reprises sur le podium et a réalisé six fois le meilleur tour en course.

Ces superbes performances sont à apprécier en regard d’une concurrence très relevée et des différents contretemps qui ont ralenti sa progression dans le Championnat. Plus qu’aucun autre concurrent, Isack a subi les aléas de la mécanique et de la course, le privant de points précieux au classement final. Ses plus grands rivaux ont été les Japonais Ayumu Iwasa et Ren Sato, âgés de 19 ans et formés selon les principes de l’école nipponne sur le même schéma qui a conduit leur compatriote Yuki Tsunoda aux portes de la F1. Grâce à un mental très solide, la persévérance d’Isack lui a permis de redresser la situation et de terminer son parcours de manière très positive en devançant notamment le futur Champion Iwasa cinq fois en six courses au Paul Ricard.

Christophe Lollier, Directeur Technique National : « Isack nous a apporté de grandes satisfactions en réussissant une formidable fin de saison. Très déterminé, il a révélé des qualités et une maturité de premier ordre. C’est assurément l’un des pilotes français les plus prometteurs du moment et je suis convaincu qu’on le retrouvera sur les podiums lors des saisons à venir. Son niveau actuel lui permet d’envisager d’intégrer un team de Formule 3 R dès la saison prochaine. »

Repéré pour son brio et son potentiel, Isack a déjà été contacté pour effectuer des tests en vue de la saison 2021. Successeur de la mythique Formule Renault Eurocup, le Championnat d’Europe de Formule Régionale par Alpine certifié FIA pourrait être la prochaine étape d’une carrière qui s’annonce passionnante.

Isack remercie le staff de la FFSA Academy pour ces deux saisons très formatrices, son coach Pierre Sancinéna pour ses conseils avisés et ses partenaires GeFi assurance, Usbepower, John Dalia et SportOne, pour leur engagement à ses côtés lors d’une année cruciale.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*