Formule E: Les pneus Michelin Pilot Sport retrouvent la piste de Valence pour les tests

Entre le sacre d’Antonio Felix Da Costa, sur sa DS TECHEETAH équipée de pneumatiques Michelin, et le 28 novembre, date de la première des 4 journées consacrées aux tests de la saison 7 du Championnat du Monde de Formula E, il ne se sera écoulé qu’un peu plus de 4 mois.

Les 24 pilotes de la seule discipline de la FIA à mettre en scène des monoplaces 100 % électriques s’apprêtent à se retrouver sur la piste du circuit Ricardo Tormo de Valence, dès la fin de cette semaine. Les hommes de Michelin leur ont préparé des pneumatiques dont les performances seront au plus près de leurs attentes, les MICHELIN Pilot Sport pour Formula E ayant déjà démontré leur exceptionnel niveau de polyvalence.

« Nous sommes particulièrement heureux de retrouver le chemin du circuit pour ces essais », indique Jérôme Mondain, manager de Michelin en Formula E. « Après le défi logistique, sportif et sanitaire de Berlin, avec 6 courses en 9 jours en fin de saison dernière, nos équipes sont impatientes de retrouver l’ambiance du paddock. Les règles et les précautions liées au contexte sanitaire ayant déjà fait leurs preuves, elles nous permettent aujourd’hui d’envisager 4 journées sur place de façon sereine, même si le niveau de contrainte est élevé. Sur la piste, le MICHELIN Pilot Sport répondra sans aucun doute aux attentes des écuries, et aux performances rehaussées des monoplaces de la saison 7. Nous sommes particulièrement fiers, en tant que membre fondateur de la discipline, de constater que non seulement la Formula E est le premier sport à être neutre en carbone depuis son origine, mais qu’elle est devenue après seulement 6 saisons un Championnat du Monde de la FIA. »

Gros plan sur MICHELIN Pilot Sport
Le MICHELIN Pilot Sport est la troisième génération d’un pneu spécifiquement dédié à la Formula E, où Michelin a toujours innové. En 2014, Le MICHELIN Pilot Sport EV a été le tout premier pneu de 18 pouces à équiper une monoplace dans un championnat de niveau mondial. Il a également été le premier à être capable de rouler sur sols sec ou humide, mais aussi à couvrir la distance kilométrique d’une journée complète de E-Prix (essais libres, qualifications et la course en elle-même). Révolutionnaire à plus d’un titre, il laissera la place, deux saisons plus tard, au MICHELIN Pilot Sport EV2, lequel offrait des performances encore plus élevées et une résistance au roulement abaissée. Une caractéristique qui aurait permis aux pilotes, à voiture égale, de parcourir 2 km de plus (ou un tour de circuit urbain) grâce aux nouveaux pneumatiques Michelin.

Depuis la fin de la saison 5, le pneu doit en outre offrir une longévité décuplée, compte tenu du fait que les pilotes n’utilisent plus deux mais une seule monoplace, et que 8 enveloppes au lieu de 10. Des faits qui s’inscrivent à la fois dans la démarche écologique de Michelin qui fabrique, transporte et recycle moins de pneus que dans n’importe quel autre championnat FIA, mais aussi dans un esprit de transfert de technologie. En effet, les données recueillies en course peuvent ensuite être utilisées par Michelin pour développer les pneus de grande série de demain.

Depuis le début du championnat, en 2014, Michelin a abaissé la masse des pneus de Formula E d’environ 20%, soit 9 kg par voiture ! Un véritable exploit technique, combiné à un abaissement important de la résistance au roulement, ce qui permet aux monoplaces de la Formula E d’optimiser davantage leur autonomie. C’est ce pneu, le MICHELIN Pilot Sport de troisième génération, que les pilotes auront l’opportunité d’utiliser lors de cette grande séance de test, puis en championnat du monde.

La FIA s’appuie sur l’expertise digitale de Michelin
La solution connectée Michelin Track Connect pour la Formula E permet de vérifier de façon automatique et fiable la pression des pneumatiques, à froid comme à chaud, durant les journées de course. Destinée à répondre aux demandes de la FIA, qui l’a inscrite au règlement du championnat en début de saison dernière, elle comble également les attentes des écuries et du promoteur de la Formula E. La solution connectée Michelin Track Connect pour la Formula E utilise un capteur conçu et développé par Michelin, qui est inséré dans un conteneur spécifique à l’intérieur du MICHELIN Pilot Sport. Ce capteur envoie au récepteur des informations cryptées auxquelles Michelin et la FIA ont accès, ce qui préserve la confidentialité des données et permet à la FIA de vérifier les pressions minimales requises. Cela apporte un gain de temps et une tranquillité d’esprit pour les équipes, ainsi qu’une fluidité d’exécution du planning de course.

Dimensions du MICHELIN Pilot Sport
24/64-18 à l’avant et 27/68-18 à l’arrière selon le code utilisé par Michelin Motorsport, à savoir : largeur de la bande de roulement en cm, diamètre extérieur en cm et diamètre de la jante en pouces. Cela correspond à 245/40R18 à l’avant et 305/30R18 à l’arrière selon le Code de la route, soit des dimensions compatibles avec des voitures sportives de série.

Alessandro Barlozzi,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*