Ligier European Series : Tout se jouera au Portugal

Pour la cinquième et dernière manche de la Ligier European Series sur les montagnes russes du circuit de Portimão au Portugal les 30 et 31 octobre, un plateau de treize Ligier fera le déplacement. Un rendez-vous décisif pour les pilotes et équipes qui permettra de déterminer les champions des catégories Ligier JS2 R et Ligier JS P4. Avec un maximum de 50 points à rafler les deux dernières courses de cette première saison s’annoncent pimentées !

Ligier JS2 R : Le titre se décidera entre Sébastien Baud (Cool Racing) et Natan Bihel (M Racing)
Avec quatre victoires lors des deux Heats du Castellet et un double podium à Spa-Francorchamps (deuxième et troisième place), Sébastien Baud aux commandes de la Ligier JS2 R #74 de Cool Racing campe en première position du classement provisoire de la catégorie Ligier JS2 R. Avec 139 points au compteur, il bénéficie d’une avance confortable mais rien n’est encore joué. Il devra faire face à un adversaire redoutable prêt à tout pour s’emparer de la couronne.

Natan Bihel au volant de la #66 de M Racing le talonne avec 105 points. Après avoir décroché deux deuxièmes places en début de saison, Natan s’est illustré lors de la course 2 du Heat de Monza en montant sur la première marche du podium. Habitué à rouler en duo avec son père Erwan, Natan pilotera en solo pour cette finale, comme c’était déjà le cas lors de la deuxième course du dernier Heat.

Attention toutefois : plusieurs pilotes sont en embuscade et pourraient bien décrocher la deuxième ou la troisième place du championnat. En premier lieu, Mathieu Martins et sa Ligier JS2 R #86 de M Racing actuellement troisième du classement. Le jeune de la Filière Endurance de l’Institut de Pilotage, qui cumule 88 points avec notamment deux victoires et une deuxième place, pourrait bien venir perturber le duel de tête.

Attention également à Erwan Bihel, qui rallie le Portugal en quatrième position avec 80 points. Pour cette finale, il devait rouler sur la Ligier JS2 R #75 qui rejoignait la flotte des trois Ligier JS2 R de M Racing. Il prendra finalement le volant de la Ligier JS2 R #69 de M Racing habituellement pilotée par Laurent Millara. Ce dernier qui occupait la sixième place du classement provisoire avec un podium à son actif et 63 points ne pourra prendre part à la finale pour des raisons de santé.

Le duo de tête devra aussi se méfier de Nerses Isaakyan et sa #17 d’Arctic Energy qui a remporté une victoire, une deuxième et une troisième place (62 points), d’Antoine Chapus sur la #45 de MV2S Racing régulier toute la saison (62 points), et du duo de CD Sport, Baptiste Berthelot et Claude Dégremont, qui a décroché trois podiums (deux deuxièmes places et une troisième place, 59,5 points).

Sur la #38 d’HRC, le pilote français Julien Rodrigues, habitué des GT, fera ses premiers tours de roue au volant de la Ligier JS2 R.

Ligier JS P4 : Andrea Dromedari et HP Racing Team indétrônables ?
Si cinq Ligier JS P4 avaient pu faire le déplacement pour le Heat 4 de la saison à Monza, seules les Ligier JS P4 de Milo Racing et HP Racing Team seront présentes au Portugal. Plusieurs équipes ont dû renoncer à la finale en raison de la crise actuelle et des mesures sanitaires imposées par certains pays.

Avec 159 points, Andrea Dromedari aux commandes de la Ligier JS P4 #50 d’HP Racing Team s’est emparé de la tête du classement. Fort de trois victoires et de cinq podiums (trois deuxièmes places et deux troisièmes places), le pilote italien est prêt à conclure la saison en beauté.

Kévin Balthazar au volant de la Ligier JS P4 #81 de Milo Racing est deuxième au classement provisoire avec 133 points. Avec quatre victoires et deux podiums (une deuxième et une troisième place), l’équipe n’a pas pu faire le déplacement lors du troisième Heat de la saison au Castellet et a perdu des points précieux dans la course au titre. Si elle peut encore mathématiquement s’adjuger le titre en remportant les deux courses, il faudra que son rival joue de malchance lors d’une des courses de la finale.

Avec les titres encore en jeu, la finale promet de nombreux rebondissements.

Le Portimao Heat commence vendredi 30 octobre à 8h30 avec la séance d’essais libres d’une heure. Les deux séances de qualifications de vingt minutes qui déterminent les grilles de départ de chaque course sont prévues vendredi après-midi à 13h20 et 16h00. Les deux courses d’une heure sont organisées samedi matin à 9h40 et samedi après-midi à 13h15.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*