24H of Spa Tech1: Un beau début de course…jusqu’à l’abandon

Qualification : P4 Silver Cup (P27 général) – Course : Abandon

Tech1 Racing et leur Lexus RC F GT3 avaient le droit d’espérer finir sur le podium des Total 24 Hours of Spa dans leur catégorie, la Silver Cup. En amont de la course, les performances étaient au rendez-vous et le trio Panis/Neubauer/Buret n’a pas démérité en piste lors de l’épreuve jusqu’à la déception d’être obligé d’abandonner au milieu de la nuit pour cause de casse mécanique.

Les Total 24 Hours of Spa, course phare de la saison en GT World Challenge Europe ont démarré pour l’équipe Tech1 Racing jeudi matin par une première séance d’essais libres de 90 minutes (P3 en Silver Cup – P24 au général) suivie en début d’après-midi des pre-qualifications qui se soldent par la 4ème place en catégorie Silver (P17 au général).

A la nuit tombée, la pluie s’invite sur le circuit Ardennais au commencement des qualifications. Celles-ci se déroulent bien pour la Lexus #15 chaussée de pneus pluie avec par ordre de passage : Thomas Neubauer, Timothé Buret et Aurélien Panis. Le trio français s’affiche au combiné à la 4ème place (P27 au général) pour le départ de la course de samedi.

Pour autant la journée n’est pas terminée, l’écurie et les 53 autres concurrents repartent pour une session nocturne d’essais libres. La Lexus #15 finit la séance à 6ème place en Silver Cup (P27 au général).

Vendredi après-midi, place au warm-up sur une piste détrempée et Aurélien Panis étant d’ores et déjà désigné pour prendre le départ de la course, c’est donc à lui qu’incombe la mission de réaliser la session.

Le départ des 56 GT3 ce dimanche est finalement donné à 16h00 et Aurélien Panis s’élance de la 26ème place (3ème Silver Cup). Par prudence, il concède une place lors du 1er tour, mais récupère deux places le tour suivant pour se placer à la 24ème place (2ème Silver) juste avant le 1er Full Course Yellow et le Safety-Car. C’est à cette même place qu’il transmet la volant à Timothé Buret au bout d’une heure de course mais malheureusement celui-ci s’accroche dans son premier tour avec un concurrent, la voiture est endommagée à l’avant gauche et le moteur montre des premiers signes de chauffe inquiétants. Le Montpelliérain continue son stint et rentre au stand à la 22ème place (P2 Silver) et Thomas Neubauer commence désormais sa course sur le circuit belge. Les tours, les pits-stops et les pilotes s’enchainent, la nuit tombe tôt, la piste devient de plus en plus grasse et difficile mais surtout la voiture souffre de plus en plus en raison de problèmes de freins et de chauffe moteur.

Après un peu plus de 9 heures de course, le verdict pressenti par les ingénieurs tombe : la voiture doit rentrer au stand pour tenter une réparation sur les problèmes rencontrés. Mais les efforts et le travail des mécaniciens sont vains, la Lexus ne peut repartir en piste pour cause de pièces de transmission endommagées et doit abandonner à 2 heures du matin.

Simon Abadie – Team Manager : « Nous avons vécu une course plus que difficile avec cet abandon à presque moitié d’épreuve. C’est d’autant plus décevant que nous avions, lors des séances en amont de la course, une bonne performance sur la piste sèche et que nous avions fait de grands progrès sous la pluie. En début de course, Aurélien n’a fait aucune erreur et a très bien géré le départ qui s’annonçait complexe en partant en milieu de grille. Malgré son accrochage lors de son premier stint, Timothé a par la suite montré de très belles choses et Thomas a fait un très bon travail avec un relais vraiment solide. Nous sommes déçus car nous pouvions, au vu de notre placement et des chronos affichés par nos 3 pilotes, monter sur le podium en Silver Cup.
« Nous allons tout mettre en place pour finir en beauté la saison au Paul Ricard mi-novembre. »

Muriel Belgy,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*