Andalucia Rally Autos : Tous derrière Nasser et Matthieu !

En auto, Nasser Al Attiyah (Toyota Gazoo Racing) était avant tout venu pour que son co-pilote Matthieu Baumel se familiarise avec le nouveau road-book électronique inauguré sur le Andalucia Rally. Mais en compétiteur invétéré, il n’a pas pu résister à l’appel de la victoire. Mission accomplie avec l’enthousiasme qui le caractérise. Le Qatari ajoute la première édition de l’Andalucía Rally à son palmarès déjà bien fourni : « Je suis si content de gagner ici. Merci à Toyota Gazoo Racing, merci à Overdrive, la course a été incroyable pour nous. Et cela n’a pas été facile car tout le monde était ici pour gagner et être prêt pour le Dakar. Merci à l’organisation ODC Events de nous avoir réuni et à l’Andalousie de nous avoir accueilli. Les paysages étaient fabuleux. »

Si Nasser Al Attiyah (Toyota Gazoo Racing) a cru en la victoire, Carlos Sainz (Mini X-Raid JCW) de ses propres aveux, ne se faisait pas beaucoup d’illusions quant à la compétitivité de son buggy deux roues motrices ici en Andalousie. Mais il se devait de poursuivre le développement en vue du prochain Dakar : « C’était une bonne décision de venir ici avec la Mini deux roues motrices pour engranger des kilomètres. Je suis content de notre résultat. Si vous m’aviez demandé avant la course si j’avais des chances de terminer deuxième ici avec cette voiture, je vous aurais répondu que cela aurait été très difficile. Etant donné le délai que les organisateurs ont eu pour créer cette course, on peut dire que c’est un succès et je les félicite d’avoir relevé ce défi. »

Même s’il ne cachait pas sa déception d’avoir été écarté de la victoire hier après avoir écopé de 10 minutes de pénalités, Yazeed Al Rajhi (Overdrive) se félicitait du rythme qu’il avait imprimé durant toute la course. Une satisfaction doublée par le réconfort d’avoir retrouvé son co-pilote Dirk Von Zitzewitz : « Je suis très content. Nous avons vraiment aimé cette course et Dirk a fait un super travail. Ce n’était vraiment pas facile de piloter ici, mais nous avons réussi à atteindre notre objectif qui était d’imprimer un bon rythme. Maintenant, nous allons nous entraîner pour être prêt pour janvier. »

En T2, la catégorie des véhicules de série, Akira Miura (Land Cruiser Toyota AutoBody) remporte le rallye devant son coéquipier Roland Basso et Cristina Giampaoli (4WD Jaton Racing).

En T3, le général reste entre les mains de Mitch Guthrie (Red Bull Off-Road Junior Team) devant son coéquipier Kevin Hansen et le pilote du Zephyr PH Sport Jean-Luc Pisson-Ceccaldi.

Enfin en SSV, Aron Domzala (Monster Energy Can Am) remporte le T4 et s’impose devant son coéquipier Gerard Farrés et Rui Carneiro (MMP Can Am T4). Troisième, le Portugais remporte aussi le challenge Road to Dakar. A l’arrivée, le vainqueur Polonais déclare : « Nous étions très nerveux sur la fin de cette étape finale. Nous avions une belle avance et je sentais que nous avions la victoire à notre portée. En deux ans et demi avec mon co-pilote Maciej, nous avons réalisé de bons résultats, mais là c’est notre première victoire ensemble et elle a une saveur particulière. C’est aussi la première avec l’équipe Monster Energy Can Am, une association qui nous réussit. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*