24 Heures du Mans: Réactions des vainqueurs LMGTE Am

#90 TF SPORT (GBR) ASTON MARTIN VANTAGE AMR LM GTE AM SALIH YOLUC (TUR) CHARLES EASTWOOD (IRL) JONATHAN ADAM (GBR)

A l’issue de cette 88ème édition, le triomphe d’Aston Martin dans les deux catégories LMGTE est total. En LMGTE Am, la victoire a récompensé l’un des équipages les plus compétitifs de ces dernières années. Déjà victorieux à plusieurs reprises en Championnat du Monde d’Endurance, Salih Yoluc, Charlie Eastwood et Jonny Adam signent leur plus beau succès commun.

Jonny Adam avait déjà connu les joies de la victoire en 2017. C’était en catégorie LMGTE Pro, à l’issue d’un duel époustouflant avec Corvette Racing qui s’était conclu dans l’avant-dernier tour de course. Il s’agit en revanche d’une première pour Charlie Eastwood, et plus encore pour Salih Yoluc, premier pilote turc vainqueur dans la Sarthe. C’est aussi une magnifique récompense pour l’un des équipages les plus rapides et homogènes issus ces dernières années de la pyramide de l’endurance, de l’European Le Mans Series aux 24 Heures du Mans, en passant par le Championnat du Monde d’Endurance FIA.

Salih Yoluc : « Nous avons connu beaucoup de malchance ces trois dernières années, alors nous étions vraiment déterminés à faire tourner le vent en notre faveur. Nous nous sommes donné beaucoup de mal pour préparer cette course, préparer la voiture et tout le reste. Je suis heureux que notre équipe ait gagné ici, et bien sûr tout aussi heureux d’être le premier Turc vainqueur au Mans. »

Charlie Eastwood : « C’est incroyable. Je viens au Mans pour la troisième fois et ces dernières années nous avons manqué de chance, comme l’a dit Salih. Ce fut une belle course, les derniers virages et la dernière demi-heure ont été les plus longs de ma vie, avec l’attente de voir s’abaisser le drapeau à damier, ce fut un grand soulagement. Pour n’importe quel pilote dans le monde, et tout spécialement pour un pilote GT, c’est un objectif majeur. »

Jonny Adam : « C’était vraiment différent de ma victoire en 2017 mais c’est un très beau résultat. L’équipe a fait un superbe travail, en préparant la voiture dans ses moindres détails, en travaillant sur les arrêts au stand. Tout s’est mis parfaitement en place ce week-end. Mes coéquipiers ont remarquablement piloté, ils ont été très rapides. Retrouver le podium des 24 Heures, c’est bien sûr spécial, mais ça l’est encore plus de le partager avec ces deux gars. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*