24 Heures du Mans: Le point après quatre heures de course

#83 AF CORSE (ITA) FERRARI 488 GTE EVO LM GTE AM FRANCOIS PERRODO (FRA) EMMANUEL COLLARD (FRA) NICKLAS NIELSEN (DNK)

En formation, les deux TS050 Hybrid #7 et #8 de Toyota Gazoo Racing donnent le rythme, un tour devant les Rebellion. Très disputée, la LMP2 est le théâtre d’une lutte où le top 5 se tient en moins de 30 secondes. En LMGTE Pro, les Porsche en perdition regardent à distance le duel entre les Vantage AMR d’Aston Martin Racing et les Ferrari 488 d’AF Corse. En AM, c’est une triangulaire entre la Porsche #56 Team Project1, l’Aston Martin #90 TF Sport et la Ferrari # 83 qui tient la catégorie en haleine.

Elles alignent les tours comme des métronomes, les Toyota TS050 Hybrid #7 et #8 de Toyota Gazoo Racing, l’équipage Mike Conway/Kamui Kobayashi/Brendon Hartley devançant de 50 secondes la voiture sœur de Sébastien Buemi/Kazuki Nakajima/Brendon Hartley. Les Rebellion R13-Gibson de Rebellion Racing suivent à distance, la #1 de Bruno Senna/Norman Nato/Gustavo Menezes dans le même tour et la #3 de leurs équipiers Romain Dumas/Nathanaël Berthon/Louis Delétraz à un tour. Après une entrée en matière très honorable dans le top 5, l’Enso CLM P1/01-Gibson #4 ByKolles de Tom Dillmann/Bruno Spengler/Oliver Webb perdait 20 minutes au stand suite à un problème de boîte au passage de la 3ème heure, chutant à la 36ème place. Depuis, elle est en piste avec Oliver Webb et remonte dans le peloton. Elle est désormais 26ème.

En LMP2, après quatre heures de course, si les United Autosports sont présentes comme prévu en haut de la hiérarchie LMP2, elles sont fortement chahutées par une opposition fermement décidée à briser leur hégémonie. Après avoir mené l’offensive lors des trois premières heures, l’Oreca 07-Gibson #39 SO24-HAS By Graff de James Allen/Charles Milesi/Vincent Capillaire rentrait dans le rang quand le dernier cité partait en tête-à-queue au début de la quatrième heure. Elle était relayée en tête par l’Aurus 01-Gibson G-Drive Racing #26 de Roman Rusinov/Jean-Eric Vergne/Mikkel Jensen devant l’Oreca 07-Gibson #37 Jackie Chan DC Racing de Ho Pin Tung/Gabriel Aubry/Will Stevens et la mieux classée des deux United Autosports, l’Oreca 07-Gibson #32 de Will Owen/Alex Brundle/Job Van Uitert. Suivait l’Oreca 07-Gibson #38 JOTA d’Anthony Davidson/Antonio Felix Da Costa/Roberto Gonzales à trente secondes seulement de la LMP2 de tête. Autant dire que la lutte est acharnée et que le leadership passe d’une écurie à l’autre au gré des ravitaillements ou changements de pilote. Du côté de l’Oreca 07-Gibson #50 Richard Mille Racing, les choses se passent bien puisque Tatiana Calderon/Sophia Flörsch/Beitske Visser évoluent en 19ème position.

LMP1
Toyota TS050 Hybrid #7 Toyota Gazoo Racing – Mike Conway/Kamui Kobayash /Jose-Maria Lopez
Toyota TS050 Hybrid #8 Toyota Gazoo Racing de Sébastien Buemi/Kazuki Nakajima/Brendon Hartley
Rebellion R13-Gibson #1 Rebellion Racing – Bruno Senna/Norman Nato/Gustavo Menezes

LMP2
Aurus 01-Gibson #26 G-Drive Racing – Roman Rusinov/Jean-Eric Vergne/Mikkel Jensen
Oreca 07-Gibson #37 Jackie Chan DC Racing de Ho Pin Tung/Gabriel Aubry/Will Stevens
Oreca 07-Gibson #32 United Autosport de Williams Owen/Alex Brundle/Job Van Uitert

LMGTE Pro
Ferrari 488 GTE EVO #71 AF Corse – Davide Rigon/Miguel Molina/Sam Bird
Aston Martin Vantage AMR #97 Aston Martin Racing – Maxime Martin/Alex Lynn/Harry Tincknell
Ferrari 488 GTE EVO #51 AF Corse – Alessandro Pier Guidi/James Calado/Daniel Serra

LMGTE Am
Ferrari 488 GTE EVO AF Corse #83 de François Perrodo/Emmanuel Collard/Nicklas Nielsen
Porsche 911 RSR #56 Team Project 1 – Egidio Perfetti/Larry Ten Voorde/Matteo Cairoli
Aston Martin Vantage AMR #90 TF Sport – Salih Yoluc/Charles Eastwood/Jonathan Adam

Abandon : #11 à 17h34, problème technique

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*