MissionH24 : Michelin prépare la compétition du futur avec l’hydrogène

Le projet MissionH24 a été lancé en septembre 2018. Il a été initié par l’Automobile Club de l’Ouest, organisateur des 24 Heures du Mans, et GreenGT, entreprise pionnière dans la mobilité électrique-hydrogène de forte puissance.

L’objectif de MissionH24 est de préparer l’arrivée des prototypes à l’hydrogène aux 24 Heures du Mans 2024, et d’offrir à ses partenaires un laboratoire d’innovation pour la mobilité de demain. Dans ce cadre, GreenGT a développé la première voiture de course au monde de type ‘Le Mans Prototype’ (LMP), équipée d’une motorisation électrique à hydrogène. La gestion de cette voiture, appelée LMPH2G, a été confiée à une équipe de course, H24Racing, dont la mission est de parfaire les performances de la voiture lors de séances d’essais sur circuit, et de participer à des week-ends de compétition dans le cadre de la Michelin Le Mans Cup, une série internationale organisée par l’Automobile Club de l’Ouest (ACO).

Michelin a récemment signé un accord avec l’ACO pour devenir partenaire de référence de MissionH24. Grâce à cette collaboration, le groupe Michelin s’implique désormais directement dans la motorisation des voitures de course tout en continuant à être le fournisseur exclusif de pneumatiques de l’écurie H24Racing.

Symbio, devenue une co-entreprise entre Michelin et Faurecia en novembre 2019, en plus de fournir la pile à hydrogène de forte puissance qui équipe la voiture LMPH2G, apportera à MissionH24 l’ensemble de son expertise en systèmes hydrogène pour la mobilité. Déjà partenaire de GreenGT depuis plus de 10 ans, Symbio connait également les enjeux liés à la compétition automobile.

En franchissant plusieurs paliers technologiques au fil du développement de la voiture, Symbio s’enrichira d’une précieuse expérience sur une période relativement courte. Les informations récoltées en circuit permettront ainsi d’accélérer la recherche et le développement de solutions techniques efficaces, susceptibles de passer rapidement en phase d’industrialisation. Grâce à son implication dans le projet MissionH24, Symbio disposera donc d’un avantage compétitif dans son secteur d’activité, et pourra s’affirmer comme un acteur majeur de la mobilité hydrogène au cours des prochaines années.

Pour que la compétition automobile puisse pleinement remplir son rôle de laboratoire pour la mobilité, Michelin et Symbio partageront l’expertise dont ils disposent dans leurs domaines respectifs avec les instances du sport automobile, en participant à la définition des règlements techniques des prochaines compétitions pour voitures à hydrogène.

A ce titre, Michelin et Symbio travaillent d’ores et déjà avec l’ACO sur le règlement qui permettra aux voitures électriques à hydrogène de disputer les 24 Heures du Mans en 2024, au sein d’une catégorie qui leur sera réservée.

Alessandro Barlozzi,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*