24H TT de France Arrivée : Fouquet, Balocchi, Beaujon et Martin

Rarement le podium des 24H TT de France n’aura été autant disputé… Heure après heure, pas une minute de relâche pour les équipages venus avec pour seul objectif la victoire finale !

24 Heures durant lesquelles, pas une fois le Buggy ‘maison’ de Laurent Fouquet #21 et mené par le concepteur en personne, Laurent Fouquet accompagné de Francis Balocchi, Alexandre Beaujon et Nicolas Martin n’ont douté ! Remporter la 28ème édition relève de l’exploit car, la concurrence essentiellement composée de SSV a porté des agressions sans jamais pouvoir atteindre les mousquetaires du Buggy échappé avec 3 tours d’avance. Une victoire qui tombe à pic dans un moment sérieux de l’histoire générale du tout-terrain – rallyes et endurance – où les discussions vont bon train concernant la future règlementation entre les deux catégories… Un dossier épineux qui nécessiterait de la logique de la part des personnes compétentes et objectives afin que la saison 2021 se dispute sans anicroche !

Dans les roues des vainqueurs, la 2ème place du général a été âprement disputée. Elle est revenue au SSV Can Am Sofrat #14 de Grégory Lefort, Loïc Bonnevie, Laurent Piguet qui n’ont jamais démérité pas plus que les 3èmes, le SSV Mercier Racing Team, avec un chef de file connu et reconnu (vainqueur en 2019) par ses pairs en raison de ses prestations 2019 : le Belge Sébastien Guyette, Fabrice Rousseau et Antoine Vitse (#1).

– La victoire de la catégorie 4×4 (T2) revient au Toyota KZJ 95 Estruscan Racing Team (93) piloté par Yann Doffin, Lucas Beurois, Romain Grabowski ‘Monsieur Motul’ et l’inoxydable Yves Tartarin qui fêtait sa 24ème participation. Le quatuor se classe 18ème au général.
– En 2 roues motrices, dans l’ombre des Buggys et SSV, Auto Retro Compter met son Gox Bugter (#60) en avant avec Daniel Masson, Jean-Marie Laermans et Thierry Coquereau en terminant 22ème au scratch.
– La catégorie VH (Véhicule Historique) eut son moment de gloire grâce au Toyota A Donf Medoc (#33) d’Emmanuel Esquieu, Stéphane Gouineau, Cédric Lardeaux et Pascal Planet qui n’ont pas à rougir de leur performance et encore moins de leur classement final : 23ème.

Et pour conclure, le rendez-vous 2021 est déjà fixé au 11 et 12 septembre avec bien évidemment les 24 heures et le renouvellement des 6H TT d’Ile de France.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*