F2 & F3 : Pourchaire dans les points à Silverstone

Théo Pourchaire n’a pu capitaliser sur sa domination des essais pour prétendre à une 3e victoire en Formule 3. À Silverstone, le jeune membre de l’Équipe de France FFSA Circuit a marqué 3 points et reste dans le peloton de tête au championnat.

Théo part fort
Auréolé de ses victoires au Red Bull Ring et au Hungaroring, Théo Pourchaire a poursuivi sur sa lancée en dominant les essais libres de Silverstone. Cette entrée en matière spectaculaire a marqué les esprits de ses adversaires au fer rouge tant elle relevait de l’exploit. Contrairement aux autres leaders du championnat, Théo n’avait en effet jamais roulé sur l’intimidant circuit historique de Silverstone.

C’est avec l’art et la manière que Théo a pris l’ascendant sur la concurrence, en montant lentement mais sûrement en puissance et dans la hiérarchie pour claquer le meilleur chrono dans son ultime tour, à près de 200 km/h de moyenne, en signant un tour qui frisait la perfection. « J’ai beaucoup aimé Silverstone, c’est un circuit fantastique et avec l’équipe nous avons prouvé qu’on avait le potentiel pour avoir de grandes ambitions après les essais libres », estime Théo.

Pour deux virages…
Théo a réédité son exploit au début des qualifications en s’emparant de la pole position provisoire à l’issue de sa première tentative. Hélas, dans sa seconde tentative et, alors que ses adversaires amélioraient leurs temps des essais libres, Théo concédait 7 dixièmes à sa performance de la matinée… qui l’aurait placé à moins d’un dixième de la pole position ! « Ce n’est pas comme ça que je voulais étrenner mon nouveau casque », dédramatise Théo, « La température était plus élevée et j’ai eu une mauvaise appréciation du grip. J’ai amélioré mon temps dans tous les virages sauf deux où je perds 6 dixièmes… »

Treizième au départ de la première course, Théo a gagné quelques places dans les premiers tours et livrait de belles batailles dans un peloton animé où se trouvait notamment son équipier Alexander Smolyar, futur poleman et vainqueur de la seconde manche. Théo a perdu le contact avec le Russe dans une bousculade et, la course étant amputée de près de la moitié de sa distance par deux neutralisations, le jeune pilote de l’Équipe de France FFSA Circuit n’a pu remonter dans le top 10.

Douzième dimanche matin, Théo a pu décocher quelques belles manœuvres pour se hisser à la 8e place et marquer 3 points grâce à un rythme similaire à celui du tiercé de tête. « J’ai livré de belles bagarres et j’ai fait quelques beaux dépassements dans les deux courses. Mais en partant d’aussi loin il est difficile d’espérer mieux que quelques points. Cela dit, la performance était là et je n’ai donc pas d’inquiétude pour le week-end prochain : il faudra que je corrige mes petites erreurs des qualifications et tout rentrera dans l’ordre en course » conclut Théo.

Giuliano mange son pain noir
Dans la catégorie grande sœur de la Formule 3, le paradis des pilotes s’est métamorphosé en enfer pour Giuliano Alesi. À Silverstone, où il avait excellé trois ans plus tôt en signant sa première victoire en GP3 en lever de rideau de la F1, l’Avignonnais n’a pu mettre à profit ses qualités naturelles. « On n’a pas réussi à trouver la bonne fenêtre d’exploitation des pneus pour pouvoir faire un tour complet propre en qualifications », analyse Giuliano, « Les gommes surchauffaient et c’est le point sur lequel il faudra travailler en priorité en prévision du week-end prochain. »

Les problèmes sont apparus dès les essais libres et ont perduré jusqu’à la fin du week-end. Les courses, terminées aux 19ème et 18ème rangs, ont servi de laboratoire d’essais pour le Français qui aura l’occasion de prendre sa revanche sur le sort dès le week-end prochain sur ce même circuit de Silverstone. « En course, nous n’avions pas le bon rythme en course car les pneus se dégradaient très rapidement. Il faut bien analyser toutes les données, en profondeur, pour identifier les domaines dans lesquels progresser et apporter les réponses techniques adéquates » conclut Giuliano.

Giuliano Alesi – Formule 2
Course 1 – Position sur la grille : 20ème – Résultat : 19ème
Course 2 – Position sur la grille : 19ème – Résultat : 18ème
Championnat : 14ème, 8 points

Théo Pourchaire – Formule 3
Course 1 – Position sur la grille : 13ème – Résultat : 12ème
Course 2 – Position sur la grille : 12ème – Résultat : 8ème
Championnat : 6ème, 51 points

Prochaines courses : 8-9 août à Silverstone.

Communiqué FFSA,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*