Dakar Étape 7 SRT : Serradori, triste mais, il ne lâche rien !

ÉTAPE 7 – RIYADH – WADI AL DAWASIR
Liaison :195km – Spéciale : 546km

Avant d’évoquer les performances du SRT, place à l’émotion. Paulo Gonçalves, motard de ce Dakar a perdu la vie aujourd’hui après une chute. Toute l’équipe SRT tenait à avoir une pensée pour lui, sa famille et ses proches.

L’entame de la spéciale, pour une fois, n’a pas réussi à l’équipage #315. Après un souci mécanique réglé juste avant le départ du chrono, Mathieu et Fabian sont partis sous pression et se posent sur une dune. Plus de 22mn de perdues, la course contre la montre commence. « J’ai fait une erreur de pilotage, » avoue le pilote varois. Après la neutralisation au km 80, le Fréjusien reprend ses esprits et va proposer un pilotage digne du trio de tête. « A partir de ce moment-là, il a réalisé 440 km de très haut niveau, » confirme Fabian à l’arrivée.

Si une bavette n’était pas venue crever un pneu qui obligera notre duo de s’arrêter une nouvelle fois 6mn, cette deuxième partie de spéciale aurait été quasi parfaite. Pour preuve, 63ème au premier WP, la remontée se révèle exceptionnelle car le CR6 termine 21ème. « Bien sûr qu’il y a de la déception mais nous sommes tous mobilisés et unis. Nous n’allons rien lâcher. Il reste encore 5 étapes, nous pouvons encore aller chercher ce top 5 » souligne déterminé le navigateur belge. Avec une 8ème place au général tout reste possible !

Jean-Rémy Bergounhe et Jean Brucy font mieux que résister, avec encore une 23ème place aujourd’hui. Notre team privé va continuer à faire parler de lui… Go SRT !

Valérie Maurel,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*