Dakar Étape 2 AUTO: De Villiers vainqueur, Terranova leader !

Hier, Giniel de Villiers (Toyota Gazoo), Orlando Terranova (Mini) n’étaient pas endormis mais, sujet à quelques soucis mécaniques, ou de crevaisons ou encore d’observation, le cas de l’argentin ! Aujourd’hui, c’est le couteau entre les dents qu’ils ont couvert la spéciale de l’étape 2 longue de 367 km non sans avoir subi la domination du saoudien, Yazeed Al-Rajhi qui souhaitait frapper du poing chez lui tout comme l’Emirati Al Qassimi qui a couché hier, sa 3008 DKR du PH Sport sur le flanc !

Dans ce combat de favoris, Nasser Al-Attiyah, Stéphane Peterhansel mais encore Bernard Ten Brinke ont offert des minutes au vent ce qui les éloignent du nouveau leader, l’Argentin Orlando Terranova, vainqueur de la Coupe du Monde FIA des Baja 2019.

Finalement, Giniel de Villiers décroche sa première victoire d’étape sur le Dakar saoudien grâce à une spéciale sans faute là où beaucoup de ses adversaires auront peiné avec une navigation compliquée. Le Sud-africain profite de l’erreur de Yazeed Al-Rajhi dans les derniers kilomètres pour s’imposer, près de 4 minutes devant Orlando Terranova.

Sixième hier et deuxième aujourd’hui, la régularité d’Orlando Terranova paye. Orlando est passé au travers des ennuis majeurs et prend les commandes du classement provisoire à Neom, avec près de 5 minutes d’avance sur Carlos Sainz.

Nasser Al-Attiyah se maintient au contact à 6 minutes tandis que Stéphane Peterhansel accuse déjà 13 minutes de retard après deux jours de course. Mais, le Dakar ne fait que commencer et chaque jour on assiste à un jeu des chaises musicales !

Alonso à l’arrêt durant 2h30 puis… repart !
Fernando Alonso s’est arrêté au kilomètre 160 en raison d’une roue arrachée dans les cailloux. Regrets pour le pilote espagnol qui participe à son premier Dakar et pointait à la quatrième place après 100 km de spéciale. Avec Marc Coma à ses côtés, l’équipage est reparti après avoir attendu durant 2h30 leur assistance. Coup dur pour le double champion du monde de F1 qui ne démérite pas mais qui apprend aussi l’humilité qu’impose le rallye-raid !

Marie-France Estenave

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*