Dakar: A la découverte du nouveau road-book avec Txema Villalobos

Pour la première fois, A.S.O., l’organisation du Dakar fournira un road-book illustré et prêt à être utilisé le jour même de l’étape.

Txema Villalobos, navigateur de Isidre Esteve-Pujol de l’équipe Repsol Rally Team, est convaincu que cette nouvelle initiative préservera l’équité entre tous les concurrents. « Jusqu’à présent les équipes officielles partaient avec un avantage. Grâce aux ‘mapmens’ ils connaissaient l’étape point par point avant le départ » a dévoilé Txema, dans l’habitacle d’un BV6 du Sodicars Racing.

L’Arabie Saoudite est un nouveau pays choisi pour le Dakar, beaucoup de changements attendent les concurrents : continent, pays, horaires, tracé et réglementation. Avec l’arrivée de David Castera en tant que Directeur, des modifications importantes ont été apportées. Le but : une égalité certaine entre tous les concurrents, mais aussi retrouver l’esprit du Dakar africain. L’une des nouveautés la plus marquante est la remise du road-book 15 minutes avant le départ de 6 des 12 étapes que les concurrents devront parcourir. Un fait que Txema Villalobos et Isidre Esteve-Pujol voient d’un très bon œil.

Le roadbook est un élément essentiel du rallye-raid, il permet aux concurrents de connaître les différents parcours, qui se veulent différents chaque jour. Il indique le rythme à suivre, le nombre de kilomètres à parcourir, les contrôle de passages (CP) et les way-points à franchir. Puis, les passages dangereux sont signalés pour les concurrents sur l’étape ainsi que les dénivelés, l’état de la piste, les rios ou encore le cap à suivre dans les dunes. Des informations vitales au bon déroulement de la course.

« Auparavant, nous recevions le road-book la veille de l’étape (en rentrant au bivouac), nous avions le temps pour l’annoter, le surligner par des couleurs différentes (pour annoncer les passages dangereux au pilote), ou encore le modifier selon les consignes de l’organisation le soir au briefing » explique Txema.

« Cette édition du Dakar sera singulière et marquera un changement par rapport aux autres éditions, puisque nous obtiendrons le road-book 15 minutes avant le départ de 6 des 12 étapes. Cela implique que nous n’aurons pas le temps de le déchiffrer, nous partirons aussitôt avec ce sésame entre nos mains. »

Isidre et Txema ont eu l’occasion de tester ce road-book au cours du Rallye du Maroc 2019 où les Espagnols ont obtenu la 12ème place du général. « Cette course nous a permis de nous entraîner avec le nouveau road-book, il fallait interpréter les nouvelles couleurs et les indications mentionnées mais aussi les informations que je devais transmettre à Isidre selon le degré de danger. Cela a bien fonctionné pour nous, notre progression était constante et nous avons noté les aspects à améliorer pour le Dakar. »

Les nouvelles méthodes adoptées par ASO marquent le futur du rallye-raid ou plutôt un retour à l’ancienne méthode pour beaucoup de participants. « Avec les changements de règlementation, il sera plus facile de se tromper dans la navigation raison pour laquelle il faudra mettre en avant la communication entre pilote et co-pilote. Mais sportivement, ça promet d’être très intéressant » pronostique Txema.

Sans aucun doute, une incitation de plus pour faire face aux 7800 kilomètres qui attendent Isidre Esteve-Pujol et Txema Villalobos de l’équipe Repsol et ce, à partir du 5 janvier prochain.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*