Dakar: Des pré-vérifs sous le soleil à l’aéroclub du Soleil du Castellet !

Il faut montrer pattes blanches pour pénétrer sur l’aéro-club du Castellet mais, le service de sécurité est à la hauteur de l’évènement ! Une fois à l’intérieur, le personnel d’A.S.O. (Amaury Sport Organisation) diffuse ce que l’on attend de lui : sourire et convivialité.

Le déchargement des véhicules s’effectuent dans une zone du circuit avant de prendre la direction du ‘stickage’ et des vérifications techniques dans les hangars aéronautiques. On y fait la queue devant ces bâtiments imposants et hauts, l’ambiance y est familiale entre les mécaniciens qui ont beaucoup de choses à échanger… C’est super sympa surtout quand le patron, David Castera déboule avec son épouse Emma et qu’ils ont une foule de questions à lui poser. Sourire aux lèvres, calmement, il répond à chacun d’eux avec assurance et le talent d’un grand professionnalisme. Ce qui n’est pas donné à tout le monde !

Une réelle marée de camions et de SSV sont sous les ordres des commissaires techniques alors que les deux roues se réduisent à des mouches comparativement aux quatre et six roues. Sherco, Héro et le Monster Energy Honda sont passés aux mains des techniciens sans encombre après avoir fait monter les instruments ERTF et Tripy !

Que dire encore de cette belle journée ensoleillée sur le site, que demain mercredi les vérifications se prolongeront jusqu’à 15 heures, avant que les ateliers ne se ferment et n’officialisent les vrais chiffres du Dakar 2020. Charles Cuypers, Responsable du service des concurrents chez A.S.O., n’a pas eu – lui non plus – une minute de calme ! Il s’attend à une seconde journée tout aussi intense mais, rien n’arrête ce motard promu à ce poste depuis quelques mois et qui sait de quoi il parle !

Marie-France Estenave au Castellet,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*