GPX Racing domine et accomplit sa mission à Kyalami !

Quatre mois après sa sensationnelle victoire aux 24 Heures de Spa, l’équipe GPX Racing a fait son retour en Intercontinental GT Challenge pour en disputer la manche finale, les 9 Heures de Kyalami. L’objectif était d’aider Porsche à remporter ce prestigieux championnat GT3 dont l’envergure mondiale est incontestable, les cinq épreuves visitant les cinq continents ! Kevin Estre, Richard Lietz et Michael Christensen, les pilotes officiels Porsche tous détenteurs d’un titre mondial en GT qui formaient comme en Belgique le line-up de rêve de la 911 GT3 R #20, ont mené la plus grande partie de la course. Ils sont finalement montés sur la troisième marche du podium en contribuant au double titre décroché par le constructeur de Zuffenhausen en Afrique du Sud !

GPX Racing avait annoncé fin septembre sa participation aux 9 Heures de Kyalami, juste avant de réaliser sa plus belle prestation de l’année en Blancpain GT Series Endurance Cup : A Barcelone, le trio engagé en Silver Cup, composé de Benjamin Goethe, Jordan Grogor et Stuart Hall, avait terminé 4ème de sa catégorie et 9ème au classement général.

La bonne dynamique qui s’est déclenchée à la mi-saison s’est poursuivie à Kyalami, pour le retour de la structure managée par Pierre-Brice Mena en catégorie Pro. Dans le bon tempo dès les premiers roulages, la #20 signe le 4ème temps des essais qualificatifs et conserve cette place de grille enviable à l’issue du pole shootout.

Kévin Estre se hisse dès le premier virage en 2ème position avant de prendre l’avantage au cap de la demi-heure. Richard Lietz puis Michael Christensen lui succèdent. L’équipe s’efforce de tirer parti des circonstances et des neutralisations qui parfois, annihilent l’avance prise par les pilotes. Mais à l’exception des stratégies décalées des uns et des autres, la Porsche aux couleurs Gulf continue à mener la danse. Au début de la 5ème heure, l’autre Porsche de Nick Tandy pousse Michael Christensen en tête-à-queue mais le pilote danois conserve le commandement.

La course bascule à 2h15 de l’arrivée. Alors que la nuit est tombée sur l’Afrique du Sud, un orage déverse des tonnes d’eau sur le circuit. A la procédure de Full Course Yellow succède un safety-car qui regroupe les favoris. La situation est incertaine pour le titre constructeurs de l’Intercontinental GT Challenge : à 1h33 du but, Porsche est virtuellement champion. A 52 minutes du drapeau, Mercedes mène 133 à 120 !

Le peloton est relâché pour un sprint de 30 minutes. Richard Lietz double la Mercedes qui, d’un souffle, s’était glissée en tête lors du dernier pitstop. Peu après il se fait doubler par la Porsche que se partagent Nick Tandy, Mathieu Jaminet et le candidat au titre ‘Pilotes’ de l’IGTC Dennis Olsen. Une BMW s’infiltre dans la bagarre et la 20 finit 3ème mais l’essentiel est acquis, Porsche est champion intercontinental !

Pierre-Brice Mena : « on peut dire que GPX Racing a mené 8 des 9 heures de course mais le restart à une demi-heure de la fin comportait une part de loterie. La course a été complètement relancée. Nous étions tout de même d’abord venus pour aider Porsche à gagner l’IGTC et il y avait une certaine pression dans la dernière demi-heure fatidique pour reprendre l’avantage sur la Mercedes et éventuellement la contenir. On peut être très fiers de notre course. On a encore prouvé que la victoire de Spa ne devait rien au hasard. Mission accomplie et nous sommes très heureux d’avoir participé au très beau titre obtenu par Porsche. Les pilotes n’ont pas fait d’erreur, les pitstops ont été quasi parfaits et la perfo a été au rendez-vous. Sur le coup on pouvait trouver le résultat frustrant mais en analysant la course dans sa globalité, en prenant du recul, on n’a rien à se reprocher, on a répondu présent avec la manière. A chaque fois que quelqu’un revenait, on augmentait le rythme. Et puis, sur les quatre courses de plus de 6 heures auxquelles nous avons participé en moins de six mois à Portimao, Spa, Barcelone et Kyalami, on a 100% de podiums. »

Michael Christensen : « J’ai du mal à trouver les mots pour décrire ce que je ressens à propos du résultat de la course. Quoi qu’il en soit, nous avons terminé à la 3ème place, et je suis heureux d’avoir aidé Porsche et Dennis Olsen à remporter les deux titres. Merci à toute l’équipe GPX Racing pour une nouvelle magnifique performance ! »

Kévin Estre : « Nous avons mené l’essentiel des 9 Heures de Kyalami mais nous finissons P3… Mais piloter pour le team GPX Racing a une nouvelle fois été un plaisir ! J’espère que nous reviendrons bientôt ! »

Richard Lietz : « Je quitte l’Afrique avec le sourire, c’est un grand jour pour Porsche ! Merci au team GPX Racing et à mes coéquipiers. »

Il ne reste plus qu’à achever cette incroyable saison en beauté à Abou Dhabi. Alors que plusieurs bonnes nouvelles prennent forme dans la coulisse pour GPX Racing, on se contentera du plaisir d’annoncer les deux équipages engagés pour la 9ème édition des Gulf 12 Hours : le line-up Pro comportera trois pilotes Silver dont Benji Goethe et Stuart Hall, et en Pro-Am, l’équipe pourra compter sur Stanislav Minsky, Fred Fatien, Nico Pronk et Klaus Bachler, l’Autrichien vainqueur à Monza en ouverture de la Blancpain Endurance. Les deux courses de 6 heures émiraties auront lieu le 14 décembre.

Romane Didier,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*