TT Plaines et Vallées: Qui aura le dernier mot de la saison 2019 ?

Le dernier rendez-vous de l’année s’annonce passionnant avec un plateau riche de 110 véhicules, des titres nationaux à distribuer dans le Championnat et le Challenge 2RM sans oublier d’autres équipages de renom qui seront là pour viser la victoire.

46ème rallye Plaines & Vallées
Dixième manche du Championnat de France des Rallyes Tout-Terrain 2019.

Engagés : 110 dont 43 inscrits en Championnat de France, 28 en Challenge 2RM, 21 en Challenge SSV et 18 en Trophée des 4×4.

Parcours : long de 285 km dont 148 km d’ES (11), répartis en 2 étapes. Départ de La Couture Boussey, samedi 23 novembre à 9h. Arrivée sur le parc fermé de Saint André de l’Eure dimanche 25 novembre à 14h51.

Compte pour le Championnat de France des Rallyes Tout-Terrain pilotes et copilotes (10/10), le Trophée Rallye 4×4 pilotes et copilotes (10/10), le challenge Rallye 2 roues motrices pilotes et copilotes (10/10), le challenge Rallye SSV pilotes et copilotes (10/10) et le Championnat de la Ligue Régionale de Normandie.

Les principaux favoris pour le scratch et les places d’honneur
Championnat de France : Poincelet (Fouquet Mazda), Dronde (Rivet Nissan), Vincent (Caze Nissan), Costes Ch. (Fouquet Mazda), Thion (Fouquet Nissan), Foucart (Rivet Mazda), Helin (Rivet Suzuki), Bird (Rivet Ford), Barthe (Fouquet Honda), Bartolin L. (Dronde Honda), Lefrançois (Rivet Honda), Bricheux (Rivet Cyclone), Queftaigne (Fouquet Honda), Grivet (Caze Honda).

Challenge 2 roues motrices : Clevenot (Cledze Suzuki), Martin (Cledze Suzuki), Lecouflet (Cledze Suzuki), Capel (Mudmax Kawasaki), Nail (Caze Tomahawk), Coet B. (Tomahawk).

SSV : Fourmaux M. (Can Am), Delbouys (Can Am), Crevecoeur V. (Polaris), Crevecoeur H. (Polaris), Bidault (Can Am), Hochedez (Yamaha).

Trophée des 4×4 : Sargeant (Land Rover Defender), Thompson (Land Rover Discovery), Laborde Dupere (Jeep Grand Cherokee), Daigneau (Jeep Grand Cherokee), Leboucher (Land Rover Discovery).

Pour la victoire et le Championnat de France
– Au volant de son Fouquet Mazda, Vincent Poincelet fera encore figure de favori sur ce dernier rendez-vous de l’année. Le pilote de l’Aisne n’a rien à perdre tout comme Grégory Vincent et Louis Dronde qui devraient être ses principaux rivaux.

– Deux hommes ont beaucoup à gagner mais aussi à perdre. En effet, Christophe Costes et Didier Barthe visent le titre de Champion de France et ne sont séparés que par 3 petits points. Il ne faudra pas commettre d’erreur tout en restant dans le rythme.

– Sur leurs terres, d’autres pilotes auront à cœur de briller à l’image d’Alexandre Thion, Laurent Bartolin, Thomas Lefrançois, Mikael Queftaigne, Vivien Grivet sans oublier le voisin Jérôme Bricheux qui a montré encore une belle pointe de vitesse aux 7 Vallées d’Artois.

– Enfin, comment ne pas parler de l’incontournable Vincent Foucart qui sera encore le premier à l’applaudimètre aux bords des spéciales et de Jérôme Hélin qui fera son retour avec son Rivet Suzuki.

Pour le Challenge 2 roues motrices
– Rien n’est fait non plus dans le Challenge 2 roues motrices, Yann Clevenot dispose également de 3 points d’avance sur le régulier Nicolas Martin. Ce dernier n’a pas le choix, il doit devancer le pilote constructeur s’il veut avoir une chance de décrocher une première couronne. Un seul mot donc, l’attaque !

– Guillaume Lecouflet, lui, devrait logiquement subtiliser la 3ème place du Challenge s’il parvient à rejoindre l’arrivée finale avec son Cledze.

– Sur ce rallye, nous retrouverons avec plaisir le Mudmax de Maxime Capel et les Tomahawk de Laurent Nail et de Bruno Coet.

Pour le Challenge SSV
– Avec le forfait de dernière minute de Sébastien Guyette, Maxime Fourmaux décroche un premier titre national dans la catégorie avant même de prendre le départ de cette épreuve. Un résultat mérité pour le pilote du Nord qui a été extrêmement rapide sur l’ensemble de la saison. Une reconnaissance qu’il aurait aimé partager avec Arthur Palissier qui nous a quitté en cours d’année. A n’en pas douter, il fera son maximum pour lui rendre hommage sur ce dernier rendez-vous de l’année.

– Du côté des copilotes, c’est Leila Chavanon qui se voit couronnée dans le Challenge SSV 2019.

– Derrière le favori logique, les Polaris de Victor et Hervé Crevecoeur devraient se livrer une belle bataille avec les Can Am de Jordy Delbouys et Nicolas Bidault.

Pour le Trophée des 4×4
– Comme toujours, le grand favori du Trophée des 4×4 s’appelle Andrew Sargeant. Au volant de son Land Rover, le Britannique a déjà le titre en poche et il pourra donc se lâcher sur les pistes normandes.

– Les Jeep de Guillaume Laborde Dupere et de Fabien Daigneau devraient lui donner la réplique sur un terrain qu’ils connaissent bien mais il faudra surveiller aussi les temps de Guy Thompson et de Pascal Leboucher.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*