GT4: La der à Pla-Beaubelique, le titre à Guilvert-Michal

Greg Guilvert et Fabien Michal © Dirck Bockaerts

Un début de course 2 sage et même trop, chacun souhaitant conclure l’exercice 2019 avec les honneurs sur le splendide circuit Paul Ricard baigné de soleil. Jim Pla mène la meute devant Julien Piguet (BMW) et Gaël Castelli (Alpine) alors que Sébastien Loeb sur une Porsche Cayman grimpe dans la hiérarchie de tour en tour…

 

L’enjeu est de taille entre l’Audi Saintéloc de Guilvert-Michal et l’Alpine CMR de Pierre-Alexandre Jean – Séphane Lemeret…. Titre à la clé, ce qui met les nerfs en pelotes !

Le second relai s’est opéré, la fenêtre des permutations s’est fermée, le suspense durera une vingtaine de minutes avant que la couronne nationale ne se pose définitivement sur deux têtes.

A la barre de cette partie, Jean-Luc Beaubelique d’une grande régularité qui roule énormément entre le FFSA GT et le Blancpain et qui représentera la France aux FIA Motorsport Games avec une GT3 du AKKA-ASP et bien évidemment avec Jim Pla, perd des secondes à chaque ronde.

A dix minutes du drapeau, Laurent Hurgon revient très fort sur la Mercedes AKKA-ASP de Beaubelique toujours leader. La BMW passe, semble visiblement plus rapide sur ce style de tracé varois. Jean-Luc se sert de Laurent en lièvre et essaye de ne pas lâcher sa proie… il échouera sous le drapeau à damier pour plus de quatre secondes…

La victoire n’échappe pas à la BMW de Laurent Hurgon – Julien Piguet devant deux des Mercedes AKKA-ASP de Jean-Luc Beaubelique-Jim Pla et de Fabien Barthez-Aurélien Panis.

DERNIERE MINUTE
M
ais, 4 heures plus tard, la tendance s’est inversée, la BMW écopa de 5 secondes de pénalités pour avoir dépassé sous drapeau jaune… Pla et Beaubelique récupèrent la victoire sur tapis vert…

Le titre revient pour la deuxième année consécutive à Saintéloc grâce à Greg Guilvert et Fabien Michal : « C’est un copié-collé à l’an dernier. Nous avons perdu l’occasion d’anticiper sur le titre à Magny-Cours et hier soir après un accrochage, deux déceptions gommées ! Nous conservons le titre avec Saintéloc et je serais presque tenté de dire : jamais deux sans trois ! » avise Greg Guilvert avec un brin de malice dans les yeux !

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*