Sherco, Finale du Championnat de France: Du rire aux larmes

Jérémy Tarroux © DR

Rendez-vous pris à Langeac en Auvergne ce week-end, pour la finale du Championnat de France d’enduro.

En Élite E1, Jérémy Tarroux se présentait au départ invaincu depuis le début de saison. Un parcours parfait jusqu’ici et un titre qui tendait les bras au pilote Tarnais.

 

Jérémy commence ce samedi sur les chapeaux de roues. Dès les premières spéciales, ils volent littéralement sur la piste et augmente son avance tour après tour. Tout se déroule alors pour le mieux et Jérémy file tout droit vers un 2ème titre de Champion de France avec Sherco.

Jusqu’à cette SP5, où Jordan Curvalle, témoin de la scène, raconte : « Jérémy n’a pas vu un caillou, caché dans la poussière. Il est passé par devant et a été éjecté de la moto. Après une dizaine de seconde, il ne s’était toujours pas relevé et quand il y parvient, je le vois tituber et ne pas reprendre sa moto. J’ai compris que c’était sérieux, il a tapé fort la tête et le côté de l’épaule. Bilan, clavicule cassé en 3, pneumothorax, et un titre qui s’envole ».

Ce qui devait être un weekend de triomphe s’est transformé en mauvais rêve pour Jérémy, mais aussi pour tout le team et sa famille qui le suivait depuis son retour sur les spéciales. On rappelle que Jérémy, il y a un peu plus d’an, se retrouvait paralysé et voyait ses chances de remonter un jour sur une moto compromise. C’est à la grande surprise de tout le monde, mais surtout grâce à un travail acharné et un mental d’acier qu’il se présentait sur le Championnat de France et les classiques françaises en début d’année 2019.

Jordan, Team Manager et ami de Jérémy continue, « J’ai les boules, il était paralysé il y a un an et demi, il est revenu de loin, il a fait un boulot de fou pour revenir, il a gagné 2 classiques, 8 journées sur 8 en championnat… Il méritait ce titre, pour lui personnellement, il méritait cette récompense là. Mais ça n’enlève rien à la performance accomplie depuis son retour. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*