Vianney Chan Tsin à Nogaro: Plus d’expérience en auto…

Vianney Chan Tsin © DR

Le premier ‘Tour de France’ des circuits automobiles du pilote tétraplégique Vianney Chan Tsin s’est poursuivi cet été à Dijon-Prenois, en attendant de découvrir Nogaro, où le championnat Free Racing Berlines fera étape du 20 au 22 septembre. Entre ces deux rendez-vous, le Normand a décroché son sixième titre national en Karting catégorie H4 (handicap 3 ou 4 membres).

Le Prix Philippe Streiff lui a été remis par l’ancien pilote de Formule 1 lui-même, venu au Mans pour encourager les concurrents du championnat de France Handikart.

Sport auto : des progrès sensibles
Vianney est un pionnier de la pratique Handisport en automobile. Depuis le début de sa première saison en sport auto, il s’emploie à apprendre les circuits du calendrier du Trophée Tourisme Endurance au volant de sa Seat Leon Supercopa. Afin de limiter les frais, il partage son baquet avec Charlie Lafon, un pilote valide, ce qui bien sûr limite aussi son temps de roulage. Ainsi, à Dijon, il a participé à la première des deux courses sprint, mais cinq de ses neuf tours de course ont été neutralisés et bouclés au ralenti. C’est donc en toute fin de meeting que Vianney a pu commencer à traduire sa progression dans la réalité du chrono.

« Lors de la course longue, qui se dispute en équipage, je me suis bien rapproché des temps de Charlie » constatait le natif de Caen. « A chaque fois que je quitte un circuit, je me rends compte que j’ai une marge de progression de plusieurs secondes. Il en ira sans doute de même à Nogaro et à Magny-Cours, avant de retrouver Le Mans en clôture de la saison, un circuit où je me suis souvent entrainé. Dans le domaine de l’exploitation de la voiture, nous sommes en bonne voie car à Dijon, nous n’avons rencontré aucun problème technique. Mais on attendra Le Mans pour véritablement travailler sur les réglages. 2019 est vraiment une saison d’apprentissage et de découverte et tout sera forcément moins difficile l’an prochain. »

Karting : un nouveau succès au Mans
Pour sa huitième participation au grand rendez-vous national du Handikart, Vianney a raflé un sixième titre en H4. « J’ai toujours fini en tête de ma catégorie des essais chronométrés à la finale, mais tout n’a pas été parfait car j’ai rencontré un problème de direction assistée en préfinale. Il se manifestait dans trois virages, de quoi perdre trois secondes au tour. Ma grande satisfaction est d’avoir terminé la finale dans le même tour que le champion de France qui roule en H2 (handicap 1 ou 2 membres). »

Une première à Nogaro
Vianney et sa petite équipe vont maintenant mettre le cap sur Nogaro et son tracé de 3636 mètres au cœur du Gers. Au programme : 2×25 minutes d’essais libres vendredi 20 septembre au matin, les essais qualificatifs et la première course sprint (20 minutes) l’après-midi, la deuxième course sprint samedi matin et la course longue (40 minutes) dimanche matin.

Romane Didier,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*