WTCR: Tiago traverse un week-end difficile en Chine

© DR

La reprise de la Coupe du Monde des Voitures de Tourisme FIA WTCR by Oscaro n’a pas été une promenade de santé pour Tiago Monteiro. Si la première course disputée sur le circuit de Ningbo, en Chine, a été porteuse d’espoirs avec une remontée de la 20ème à la 15ème avant une chute à la 21ème place consécutive à plusieurs touchettes, les deux courses de dimanche se sont terminées par deux abandons et un gros accident.

 

« Nous embarquions du lest qui ralentit l’auto et la rend beaucoup moins agile. Certaines voitures avaient 120 kg de moins que la nôtre, » explique Tiago. « En partant de loin sur la grille, on s’attend à ce que la course soit une loterie. Mais j’ai pris un bon départ et gagné plusieurs places dans la première course. Malheureusement plusieurs voitures m’ont percuté en revenant sur la piste et j’ai perdu beaucoup de temps et de positions. Tous les pilotes étaient très agressifs et ma voiture a été endommagée en plusieurs endroits, notamment dans le système de refroidissement ce qui m’a forcé à ralentir et à chuter au classement. »

Dimanche, Tiago avait des objectifs bien définis après des qualifications très disputées. Le pilote portugais pensait qu’il était possible d’entrer dans les points dans les deux courses. Malheureusement, en partant 18ème de la deuxième course, il s’est retrouvé au cœur du peloton et a été touché par des adversaires et a dû rentrer aux stands, direction faussée.

L’équipe KCMG a pu réparer à temps avant le départ de la dernière manche. Tiago a pris un bon départ et pointait à la 12ème place après une excellente remontée depuis l’arrière du peloton. Hélas, un rival l’a éperonné à l’arrière au début de la ligne droite, Tiago a perdu le contrôle de sa monoplace qui a brutalement viré sur la gauche et s’est encastrée dans les rails à vive allure. Choqué sur le moment, Tiago ne souffre d’aucune séquelle de l’accident. Le coupable a été sanctionné d’un drive through, mais Tiago a perdu une belle occasion de marquer des points.

« J’ai le sentiment d’avoir raté une belle occasion, » regrette Tiago, « Les courses sont de plus en plus disputées, personne ne lâche ne serait-ce qu’un millimètre de terrain et tout le monde tente de gagner des places. Je n’ai pas eu l’occasion de tenter grand-chose dans la seconde course car ma voiture a été endommagée dès le début de l’épreuve. Dans la dernière course, j’étais remonté à la 12ème place et j’avais de bonnes chances de continuer à gravir les échelons. J’ai été envoyé dans le mur à 130 km/h par un concurrent qui m’a poussé à l’arrière ! Physiquement, tout va bien, mais c’était un week-end où nous avions bien évolué en termes de performances et malheureusement nous n’avons pas pu traduire nos progrès par de bons résultats en course. C’est frustrant car l’équipe a beaucoup de travail avec la prochaine course : elle doit changer le châssis et c’est un processus exigeant, minutieux et qui demande des réglages. Ce sera une course contre la montre. »

Tiago se concentre désormais sur les courses qui auront lieu au Japon du 25 au 27 octobre.

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*