Blancpain: Hold-up AKKA-ASP à Budapest

© Patrick Hecq

La finale du Blancpain GT World Challenge Europe sur le circuit de Budapest s’est déroulée de façon parfaite pour le Team AKKA-ASP qui a enchainé les succès, des essais qualificatifs jusqu’aux trois titres conquis au terme d’une saison éprouvante.

Lello Marciello et Vincent Abril (#88) restituent sur le Hungaroring la copie parfaite en décrochant, sur les deux courses du meeting, les deux poles et en empochant les deux victoires de façon nette. Les deux équipages Silver Cup se partagent les deux victoires dans la catégorie, remportée le samedi par la paire Nico Bastian et Thomas Neubauer (#89) et le dimanche par le duo Timur Boguslavskiy et Felipe Fraga (#90). Belle récompense dans la catégorie Pro-AM pour l’équipage Jean-Luc Beaubelique et Jim Pla qui s’offre une sympathique victoire acquise de haute lutte dans le dernier tour de la première course. Côté titres, le Team AKKA-ASP coiffe une double couronne 2019 par équipe, au général et en catégorie Silver Cup, tandis que Nico Bastian et Thomas Neubauer sont sacrés chez les pilotes Silver Cup. Malgré quelques regrets, notamment à Brands Hatch et Misano, l’équipe AKKA-ASP offre une belle conclusion à sa saison 2019 en Blancpain GT World Challenge Europe.

L’ultime manche ‘sprint’ de la Blancpain GT Series débute sur les chapeaux de roues pour le Team AKKA-ASP. Dès les essais libres, l’équipe française affiche de belles dispositions sur ce tracé technique, sinueux et où les dépassements s’avèrent complexes.

Les deux séances qualificatives confirment cet état de fait et consécutivement, Raffaele Marciello puis Vincent Abril, signent les deux poles avec affirmation.

Pour cette finale, les participants se montrent particulièrement compétitifs et ceux qui jouent le titre ne se font pas de cadeaux.

Dans le clan AKKA-ASP, sur la Q1 et en marge de la pole, Thomas Neubauer (#89) et Timur Boguslavskiy (#90) se montrent particulièrement incisifs. Longtemps aux commandes, le pilote russe se fait subtiliser la pole Silver Cup par son équipier en toute fin de séance et termine P2 de la catégorie (P10 général). Le Français s’installe sur la troisième ligne de la grille (P6). Jean-Luc Beaubelique (#87) ferme la marche en Pro-AM.

La seconde séance débute sur un gros rythme. La bagarre se fait de plus en plus intense mais Vincent Abril (#88) met tout le monde d’accord en signant le meilleur tour. Parti comme un boulet de canon, Felipe Fraga (#90) se maintient dans le Top 5 du général et arrache la pole Silver Cup devant Nico Bastian sur la #89 (P9 du général). Dans la catégorie Pro-AM, Jim Pla se montre le plus rapide en décrochant le 10ème chrono du scratch. A défaut d’être dans la course au titre Pilotes, le Team AKKA-ASP demeure dans la course au titre par équipe.

Course 1 : Carton plein !
A l’heure de la première course, la météo a changé depuis les essais qualificatifs du matin. De grosses averses se sont abattues sur le circuit durant l’heure précédant la course et la piste est humide nécessitant la monte des pneus pluie. Le départ est donné sous safety-car et par une température de 17°C. Le poleman, Raffaele Marciello, réalise un envol parfait et ne tarde pas à hausser le rythme pour creuser l’écart avec ses poursuivants, alignant au passage les meilleurs tours en course.

Même si Thomas Neubauer (#89) et Timur Boguslavskiy (#90) perdent quelques places, l’objectif demeure la Silver Cup. Nico Bastian et Thomas Neubauer sont toujours, d’une courte tête, aux commandes du championnat en Silver Cup et chaque point compte pour décrocher le titre. De son côté, Jean Luc Beaubelique ne faiblit pas et reprend des places en Pro-AM. La bagarre fait rage dans tous les compartiments du jeu et les meilleures positions font l’objet de belles passes d’armes.

Au changement de pilote, la stratégie entre en scène afin de définir le meilleur moment pour repasser par les stands. Nico Bastian est le premier à s’installer dans le cockpit pour le second relais et Lello Marciello le dernier du team.

Au terme de ce changement, la #88 pointe toujours en tête avec désormais Vincent Abril au volant. Nico Bastian est 3ème Silver Cup (P10 général), Felipe Fraga P5 en Silver Cup et Jim Pla P4 en Pro-AM. Cette deuxième partie de course est tout aussi acharnée que la première. Vincent Abril ne lâche pas un pouce de terrain alors qu’en Silver Cup et Pro-AM les explications sont musclées.

Dans le tout dernier tour, la situation s’emballe et la tension est palpable. Au moindre faux pas, tout peut basculer. Nico Bastian place une attaque décisive, couronnée de succès, pour aller chercher la victoire en Silver Cup. Chez les Pro-AM, Jim Pla n’a pas dit son dernier mot, remontant à la deuxième place pour finalement s’emparer de la tête dans l’ultime passage, à quelques centaines de mètres du damier.

Le Team AKKA-ASP vient de réaliser un véritable hold-up sur la Course 1… Victoire au scratch, victoire en Silver Cup et victoire en Pro-AM !

Course 2 : Nouvelles victoires et triple couronne !
L’ultime course de la saison 2019 s’annonce électrique. Des titres sont en jeu, chez les pilotes et par équipe et rien n’est écrit avant le passage des feux au vert.
La météo est à nouveau clémente et le départ se déroule sous la procédure habituelle, sous l’impulsion du poleman, Vincent Abril, qui garde totalement le contrôle sur la meute. Felipe Fraga, en tête des Silver perd une place (P6) tandis que Nico Bastian et Jim Pla (P1 Pro-AM), respectivement P9 et P10 se maintiennent.

Aux avant-postes, Vincent Abril tient à mettre de la distance sur ses poursuivants qui se battent pour le titre pilotes, imposant un rythme soutenu et signant le meilleur tour en course. Felipe Fraga sort les chevaux et maintient la pression en tête de la Silver Cup, tout comme Jim Pla aux commandes du Pro-AM.

Au terme du changement de pilote et à 23 minutes du damier, les positions ont peu évoluées. Raffaele Marciello a repris la piste en tête, accroissant son avance au fil des tours. Timur Boguslavskiy ne concède rien en tête de la Silver Cup alors que Thomas Neubauer est P2 de la catégorie (P8 du général). Jean-Luc Beaubelique fait quant à lui preuve d’une belle résistance en Pro-AM en conservant l’avantage sur quelques adversaires déchainés.

Durant la dernière phase de cette ultime course 2019, Lello Marciello continue de faire parler la poudre en parvenant à capitaliser plus de 15 secondes d’avance sur ses adversaires. Il y avait aujourd’hui sur la piste deux extraterrestres… Raffaele Marciello et Vincent Abril. Le pilote italien passe sous le damier en empochant la seconde victoire du week-end et la troisième de la saison.

Timur Boguslavskiy s’offre la victoire en Silver Cup (P5 scratch), juste devant Thomas Neubauer (P8 général) alors que Jean-Luc Beaubelique monte sur la deuxième marche du podium Pro-AM (P24 général) après s’être fait subtiliser la première en fin de course. Aujourd’hui encore, le Team AKKA-ASP a réalisé un deuxième hold-up made in Hungary !

Trois titres de plus au palmarès…
Après une saison 2018 particulièrement riche en succès, l’année 2019 s’annonçait difficile. Et pourtant, le bilan en Blancpain GT World Challenge Europe est éloquent.

– Nico Bastian et Thomas Neubauer (#89) décrochent le titre pilotes en Blancpain GT World Challenge Europe Silver Cup, tout comme…
– le Team AKKA-ASP, couronné dans cette même catégorie (Silver Cup) au classement par équipe.
– Le Team AKKA-ASP est titré au général du Blancpain GT World Challenge Europe par équipe.
– Vincent Abril et Raffaele Marciello se classent troisièmes du classement général pilotes du Blancpain GT World Challenge Europe.
– Jim Pla termine troisième du classement pilotes du Blancpain GT World Challenge Europe dans la catégorie Pro-AM et le Team AKKA-ASP troisième par équipe Pro-AM.

Timur Boguslavskiy est quatrième chez les pilotes en Silver Cup. Une belle performance pour un jeune pilote découvrant le championnat.

… et un Jérôme Policand heureux !
« Finalement, malgré trois épreuves hors des points, le bilan n’est pas si décevant. Lello et Vincent sont les seuls à avoir signé quatre poles et décroché trois victoires. Avoir des regrets ne servirait pas à grand-chose, nous ne pouvons pas refaire la saison. Seule certitude, nous ratons de peu le titre pilotes.
« Au niveau du Team, sur dix courses, nous signons cinq poles et remportons quatre victoires. Après le passage à vide vécu au Nürburgring, nous avons su rapidement nous ressaisir, c’était important de revenir dans le match avant la fin de saison. Les résultats prouvent que nous avons des équipages homogènes, tout le monde a marqué des points.
Coup de chapeau aux vainqueurs de la Silver
Cup, Nico bien sûr et Thomas qui pour sa première saison de GT s’est montré rapidement performant. Mention spéciale à Timur Boguslavskiy, Felipe Fraga et Fabian Schiller qui n’ont pas démérité, compétitifs et réguliers. Je n’oublie pas non plus les pilotes de la Pro-AM, Jean-Luc Beaubelique, Mauro Ricci et Jim Pla qui ont fait preuve d’une belle combattivité tout au long du championnat.
« Il était difficile de confirmer la belle saison vécue en 2018, mais malgré un niveau encore plus élevé cette année et quelques erreurs, nous sommes toujours là ! »

La dernière épreuve de la Blancpain GT Series peut encore nous réserver de belles surprises. Même si les titres pilotes et teams nous sont acquis en Silver Cup, au classement général par équipe, nous sommes troisièmes et Lello et Vincent peuvent encore monter sur le podium général pilotes. En Pro-AM, le team est deuxième mais c’est Jim Pla qui peut encore être titré avec seulement 1,5 points de retard sur les leaders, Bertolini et Machiels… La saison n’est pas terminée ! »

Effectivement, dès la semaine prochaine, retour en France pour la reprise du championnat de France FFSA GT – GT4 France sur le circuit de Magny-Cours.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*