Blancpain: Trois podiums pour le Team AKKA-ASP!

© Patrick Hecq

Au terme de quelques semaines de trêve dans le calendrier de la Blancpain GT Series, retour en piste pour les protagonistes du Blancpain GT World Challenge Europe pour disputer l’avant-dernière manche de la saison. Pour les 28 participants, cap sur le massif de l’Eifel et sur la fameuse piste du Nürburgring. Pour le Team AKKA-ASP cette escapade germanique se solde par trois podiums dans les catégories Silver Cup et Pro-AM. Deux sont à mettre au crédit de l’équipage Timur Boguslavskiy et Fabian Schiller sur la Mercedes-AMG GT3 #90 qui montent à deux reprises sur la deuxième marche du podium.

Le troisième revient à la paire Mauro Ricci – Jim Pla, troisièmes de la catégorie Pro-AM sur la course de dimanche. Résultat en demi-teinte pour le #89 pilotée par Nico Bastian et Thomas Neubauer qui malgré de bonnes performances ne parvient pas à concrétiser sous le damier. Enfin, déception pour la voiture Pro de Raffaele Marciello et Vincent Abril (#88) qui doit renoncer seulement trois tours après le départ de la Course 2, victime collatérale d’un accrochage. Lors de l’ultime manche du Blancpain GT World Challenge Europe avec le titre Silver Cup en ligne de mire, l’objectif sera de conserver l’avantage déjà acquis … Verdict sur le circuit du Hungaroring dans une semaine !

Sur le tracé technique du Nürburgring, la moindre erreur est rapidement sanctionnée par le chrono et pour espérer faire la différence, finesse et précision du pilotage sont des données obligatoires. Dans le clan AKKA-ASP, les quatre Mercedes-AMG GT3 du team affichent de belles perspectives dès les essais libres.

En effet, au terme d’une journée riche en enseignements en matière de réglages sur cette piste complexe, les résultats sont encourageants. Sur la Mercedes-AMG GT3 #87, Jim Pla et Mauro Ricci signent le meilleur temps de la catégorie Pro-AM sur les deux séances alors que les deux voitures engagées en Silver Cup, les #89 et #90, pilotées respectivement par, Nico Bastian – Thomas Neubauer, et Timur Boguslavskiy – Fabian Schiller, enchainent studieusement les tours. Au volant du bolide Pro #88, Raffaele Marciello et Vincent Abril se montrent presque les plus véloces de la première séance en signant le deuxième chrono.

A l’heure des Qualifications, la concurrence est féroce et même en tout début de matinée, la chaleur est déjà lourde sur le circuit allemand. Au damier de la première séance, définissant la grille de départ de la première course, Nico Bastian se montre sur la #89 le plus rapide de l’équipe, deuxième temps de la Silver Cup et 8ème du général, suivi de près par Fabian Schiller (#90), 9ème chrono et 3ème Silver.

Vincent Abril pointe à la 13ème place sur la Mercedes-AMG Pro #88 tandis que Mauro Ricci ferme la marche sur la #87 engagée en Pro-AM.

Quelques minutes plus tard, la seconde séance, décisive pour la Course 2, voit Raffaele Marciello (#88) s’installer sur la troisième ligne (P6). Jim Pla décroche le 13ème chrono, deuxième Pro-AM au volant de la #87. Du côté de la Silver Cup, Timur Boguslavskiy (#90) manque de peu la pole de la catégorie, deuxième (P19 au général), alors que Thomas Neubauer (#89) est quatrième (P22 au scratch).

Course 1 : Un podium Silver Cup à la clé.
Samedi, la première course du week-end se déroule sous une chaleur assez étouffante. Le thermomètre affiche 29°C, autant dire que dans les habitacles l’atmosphère est assez irrespirable. Dans ces conditions, la dégradation des pneumatiques sera un élément déterminant.

Le départ est relativement sage, pas de carambolage spectaculaire dès le premier virage. Nico Bastian conserve sa position (P8), tout comme Vincent Abril (P13) alors que Fabian Schiller se fait griller la politesse et cède une place. En fin de peloton, Mauro Ricci (#87) se fait une belle chaleur dans le premier tour en évitant un concurrent en perdition et en s’offrant une excursion dans l’herbe. Il reprend la piste quelques secondes plus tard mais préfère repasser par les stands pour contrôler l’état de sa machine.

Les tours s’enchainent sur un rythme soutenu, la bagarre est intense dans toutes les catégories. Nico Bastian, qui connaît particulièrement bien ce tracé, tout comme Fabian Schiller, ne ménage pas ses efforts pour rester au contact des leaders. Vincent Abril ne relâche pas non plus son effort.

Au changement de pilote, les positions varient assez peu. Après quelques tours, Thomas Neubauer replace la #89 au 6ème rang, deuxième Silver tandis que Timur Boguslavskiy (#90) est 12ème (P3 Silver). A l’arrière, Jim Pla se bat comme un diable malgré, un tour de retard au volant de la #87, pour recoller à la meute. Quant à Raffaele Marciello, ‘maximum attack’ sur la #88 pour revenir dans le Top 10. La dernière partie de course offre de belles passes d’armes mais à moins de dix minutes du damier, coup de théâtre. L’équipage #89 leader au championnat de la Silver Cup, vainqueur à Brands Hatch, et en passe d’aller chercher à minima un podium, voit sa progression stoppée. Thomas Neubauer est au ralenti, victime d’une crevaison. Le temps de changer le pneumatique, il dégringole à la 24ème place du général. Grosse déception pour l’équipage qui voit de gros points lui échapper.

Finalement, Raffaele Marciello (#88) coupe la ligne d’arrivée à la 9ème après avoir été gêné par un retardataire et avoir concédé trois places. Il est suivi par Timur Boguslavskiy (#90), P10 et deuxième de la Silver Cup. La #89 termine 24ème (P7 Silver) tandis que Jim Pla (#87) est 27ème.

Au terme de cette première course, le duo Abril-Marciello est quatrième au classement provisoire du Blancpain GT World Challenge Europe et la paire Bastian-Neubauer, huitième.

Course 2 : Deux podiums de plus…
Le lendemain, on prend les mêmes et on recommence, même lieu mais la météo a sensiblement changé. La température a nettement baissé, rendant les conditions atmosphériques plus agréables pour les machines et les pilotes.

Cependant, en marge de ces considérations purement sportives, l’ambiance générale est plombée, pilotes et équipes n’ont pas vraiment le cœur à la fête. En effet, la veille, le jeune Anthoine Hubert, pilote de F2 à peine âgé de 22 ans n’a pas survécu au terrible accident dont il a été victime sur le circuit de Spa-Francorchamps. Afin de lui rendre hommage, les voitures du GT World Challenge portent un sticker sur lequel une étoile, frappée du #19 (son numéro de course), précède trois mots ‘Racing for Anthoine’. La grande famille du sport auto a perdu hier un de ses membres et le Team AKKA-ASP tient à s’associer à ce deuil en présentant ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

La compétition reprend alors ses droits et dès que les feux passent au vert, les pilotes s’élancent pour une heure de course intense. Raffaele Marciello reste au contact de la tête tandis que Jim Pla (#87) fait un bond de la 13ème à la 8ème position en prenant au passage le contrôle de la Pro-AM. Timur Boguslavskiy (#90) passe de la 19ème à la 12ème place (P2 Silver Cup). Thomas Neubauer sur la #89 gagne deux places (P20).

Malheureusement, dans le troisième tour, la course bascule pour Lello Marciello qui se fait percuter par un concurrent en perdition. Victime collatérale de cet incident, le pilote de la #88 doit rejoindre les stands pour finalement renoncer, splitter cassé. Un seul point marqué hier et
un abandon aujourd’hui, ‘l’opération Nürburgring’ ne se solde pas vraiment par un succès pour le champion en titre de la Blancpain GT Series. Lello Marciello et Vincent Abril pointent désormais à la 5ème place du classement général du Blancpain GT World Challenge Europe, autant dire que le titre s’est définitivement éloigné.

Sur cette première partie de course, chacun défend ses positions avec conviction. Jusqu’au ravitaillement, Jim Pla maintient un train d’enfer, campé en tête de la catégorie Pro-AM et P9 au général. Timur Boguslavskiy ne relâche pas non plus son effort, accroché à la 2ème place de la Silver Cup (P12 au général). Alors P20, Thomas Neubauer fait un tout droit au moment d’emprunter la voie des stands pour le changement de pilote et 20 précieuses secondes s’envolent.

Au terme de la phase de ravitaillement, Fabian Schiller est toujours P2 de la Silver Cup tandis que Mauro Ricci tient bon en tête de la Pro-AM. Quant à Nico Bastian (#89), il pointe désormais P24.
Ce deuxième relais est placé sous le signe de la combattivité. Si les leaders creusent peu à peu l’écart sur la meute, le match est serré dans les autres catégories.

Chez les Pro-AM, Mauro Ricci (#87) affiche une belle résistance pour conserver l’avantage face à une redoutable opposition. Fabian Schiller maintient un rythme soutenu pour placer comme la veille la #90 sur le podium Silver Cup. Mission accomplie, même si dans le dernier tour il doit concéder deux places au général (P10) à cause d’un pilote retardataire quelque peu récalcitrant.

Pour Nico Bastian, calé en mode ‘guerrier’, reprendre des positions est une priorité. Il passe sous le damier à la 18ème place. Enfin, coup de chapeau à Mauro Ricci qui permet à l’équipage de la #87 de monter sur la troisième marche du podium Pro-AM.

Désormais, cap sur le Hungaroring pour le Team AKKA-ASP, où se déroulera le week-end prochain l’ultime manche du Blancpain GT World Challenge Europe. Une finale qui promet encore du spectacle…Si l’équipe de Jérôme Policand est toujours en tête de la Silver Cup avec une confortable avance, l’équipage Nico Bastian-Thomas Neubauer l’est aussi mais avec un mince avantage (1,5 points). Comme à leur habitude, tous se battront jusqu’au bout pour le conserver. Le Team enchainera la semaine suivante sur le championnat de France FFSA GT – GT4 France avec la cinquième manche à Magny-Cours.

Seule certitude en conclusion de cette manche allemande du championnat, aujourd’hui, tous ont roulé en mémoire d’Anthoine Hubert.

Lydie Arpizou – Race Com,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*