SWR: Overdrive en Sibérie pour une première victoire

Victoire du Toyota Hilux Overdrive

Overdrive Racing entame sa quête visant à remporter pour la première fois l’éprouvant Silk Way Rally dont le départ sera donné dimanche (7 juillet) dans la ville d’Irkoutsk en Sibérie orientale. 

D’une distance totale de 5 000 km, ce rallye tout-terrain propose 10 épreuves spéciales et traversera certains des terrains les plus exigeants de Russie, de Mongolie et de Chine avant l’arrivée à Dunhuang, mardi 16 juillet.

Le team belge a engagé trois Toyota Hilux, confiés au Qatari Nasser Saleh Al-Attiyah, au Saoudien Yazeed Al-Rajhi et au Néerlandais Erik van Loon.

Al-Attiyah et son copilote français Matthieu Baumel ont terminé deuxième de l’épreuve la saison dernière – le meilleur résultat jamais obtenu par Toyota et Overdrive Racing – mais n’ont jamais remporté le Silk Way Rally. Al-Attiyah a également terminé deuxième du rallye en 2010 avec le navigateur allemand Timo Gottschalk.

Le triple vainqueur du Dakar en Amérique du Sud s’est montré impressionnant cette saison. Il est en effet en tête de la Coupe du monde FIA des rallyes tout-terrain après ses victoires au Qatar et au Kazakhstan. En Asie centrale, il sera confronté à 52 adversaires dans la catégorie autos.

Al-Attiyah disputera l’épreuve sous la bannière de Toyota Gazoo Racing Afrique du Sud. « C’est une épreuve que je veux vraiment gagner et j’espère que cette année sera la bonne, dit-il. J’ai participé à six rallyes cette saison et je les ai tous remportés, y compris le Rallye Kazakhstan début juin. C’est un rallye long et exigeant et les spéciales constitueront un défi pour tout le monde. »

De son côté, le pilote saoudien Yazeed Al-Rajhi a terminé deuxième en 2016 de l’épreuve qu’il a remportée en 2018 avant de rejoindre Overdrive Racing. À cette occasion, le pilote de Riyad était associé au navigateur allemand Timo Gottschalk, alors que l’épreuve partait d’Astrakhan pour se terminer à Moscou. Cette saison, il fait équipe avec Dirk von Zitzewitz avec lequel il a terminé deuxième au Qatar et huitième au Kazakhstan.

Enfin, l’expérimenté Néerlandais Erik van Loon sera au volant du troisième Toyota Hilux en compagnie du Français Sébastien Delaunay, vétéran aux neuf Dakar, dont des podiums en catégorie T2 et T3.

Van Loon est lié avec Overdrive Racing depuis plusieurs saisons et il espère que sa nouvelle association avec Delaunay le conduira au succès, aux dépens de ses deux coéquipiers d’Overdrive et de ses autres rivaux, dont l’Américain Bryce Menzies, le duo russe Denis Krotov et Andrey Rudskoy et les pilotes français Jérôme Pélichet et Matthieu Serradori.

« Sébastien a acquis beaucoup d’expérience dans différentes voitures et avec différents pilotes », indique Erik Van Loon. « J’espère qu’on se comprendra vite dans la voiture. Il faudra un peu de temps pour nous habituer car, après des années passées avec des navigateurs néerlandais, la langue officielle de la voiture sera désormais l’anglais. »

« J’attends ce rallye avec impatience. Par le passé, il tombait toujours au mauvais moment, en plein milieu de l’été alors que les enfants étaient en vacances. Aujourd’hui, ce rallye prend un peu moins de temps et se déroule un peu plus tôt, et je peux donc enfin y participer. J’ai entendu dire par différents pilotes que les dunes de Chine sont énormes. »

Cette année, le Silk Way Rally sera placé sous observation par la FIA en vue d’une éventuelle future inclusion dans la Coupe du monde FIA des rallyes tout-terrain. Le départ de la neuvième édition de l’épreuve sera donné le 6 juillet en fin d’après-midi sur la place Speransky à Irkoutsk, en Sibérie.

La compétition proprement dite, d’une longueur totale de 2 593,15 km, débutera le 7 juillet par une brève première étape à travers la forêt russe de la taïga entre Irkoutsk et Baykalsk, suivie d’une deuxième étape entre Baykalsk et Ulan Ude le 8 juillet en direction de la Mongolie sauvage.

Les équipages se dirigeront ensuite vers Oulan Bator, la capitale mongole, le 9 juillet et le parcours proposera une boucle à l’est de la ville le 10 juillet. De là, les équipages traverseront les steppes mongoles en direction de Mandalgovi le 11 juillet et de Dalanzadgad le 12 juillet.

La caravane du rallye empruntera ensuite une piste sinueuse vers la Chine à l’occasion de la septième étape le 13 juillet entre Dalanzadgad et Bayinbaolige en Mongolie intérieure, avant un test chronométré le lendemain à Alashan dans le nord de la Chine.

Enfin, l’avant-dernière étape ralliera Jiayuguan le 15 juillet alors que la dernière journée de course conduira les équipes à l’arrivée, à proximité des grandes dunes du désert de Gobi, le 16 juillet à Dunhuang.

Timing du Silk Way Rally
5 & 6 Juillet : Vérifications
7 Juillet – Etape 1 : Irkutsk – Baykalsk
8 Juillet – Etape 2 : Baykalsk – Ulan Ude
9 Juillet – Etape 3 : Ulan Ude – Ulaanbaatar
10 Juillet – Etape 4 : Ulaanbaatar – Ulaanbaatar
11 Juillet – Etape 5 : Ulaanbaatar – Mandalgovi
12 Juillet – Etape 6 : Mandalgovi – Dalanzadgad
13 Juillet – Etape 7 : Dalanzadgad – Bayinbaolige
14 Juillet – Etape 8 : Bayinbaolige – Alashan
15 Juillet – Etape 9 : Alashan – Jiayuguan
16 Juillet – Etape 10 : Jiayuguan – Dunhuang

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*