WEC: Nouvelle saison intense et diversifiée pour tous

© DR

Une nouvelle saison du WEC intense et diversifiée dans toutes les catégories* 33 engagés pour la saison 8 du WEC, comptant 8 manches sur plusieurs continents.

 

Une nouvelle saison du WEC intense et diversifiée dans toutes les catégories
– 33 engagés pour la saison 8 du WEC, comptant 8 manches sur plusieurs continents
– Quatre constructeurs pour la catégorie LMP1 dont Toyota Gazoo Racing
– Une forte compétition promise pour la catégorie LMP2 à travers l’affrontement de plusieurs constructeurs de châssis
– Aston Martin, Ferrari et Porsche se livreront une fantastique bataille pour le titre de Champion du Monde en catégorie GT
– La catégorie LMGTE Am la plus importante jamais connue offre une grande diversité
– La liste des engagés au Championnat du Monde d’Endurance FIA 2019-2020 a été révélée lors de la conférence de presse officielle précédant les « 24 Heures du Mans ».

La saison 8 qui débutera le 1er septembre avec les 4 Heures de Silverstone, offre un plateau de 33 voitures et 11 nationalités différentes. Il présente quatre constructeurs mondiaux et des équipages pouvant mutuellement se targuer de plusieurs titres en championnat d’endurance autour du monde.

La qualité des concurrents dans chacune des quatre catégories – répartis de façon équitable entre prototypes et GTE – promettent une compétition et un spectacle de tout premier ordre sur les cinq continents que le WEC visitera pendant la saison.

Faits et chiffres clés de la grille du FIA WEC 2019-2020
– 33 inscrits représentant 11 nations : Royaume-Uni (9), Allemagne (6), Italie (5), Japon (3), Suisse (3), Russie (2), USA (1), Chine (1), France (1), Pays-Bas (1), Danemark (1)
– 8 engagés en LMP1, 8 en LMP2, 6 en LMGTE Pro et 11 en LMGTE Am – 48,5% en LMP, 51,5% en GTE
– 4 écuries d’usine inscrites parmi les plus grandes et prestigieuses marques au monde : Toyota, Aston Martin, Ferrari et Porsche
– Contact étroit et permanent entre les régulateurs, les équipes et les constructeurs de châssis/moteur afin de garder un équilibre dans les catégories LMP2 et GTE en amont du lancement du nouveau règlement LMP1 2020-2021.

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*