TCR Europe/Natan Bihel: Une première contrariée !

Natan Bihel © DR

Alors que Natan Bihel découvrait une nouvelle discipline, le TCR Europe (championnat d’Europe de voitures de tourisme), sa belle qualification n’a pas été récompensée. Il a en effet été victime de soucis mécaniques dans les deux manches.

Le championnat TCR Europe s’ouvrait ce week-end sur le circuit du Hungaroring, en Hongrie.

Natan Bihel, qui changeait de discipline, passant de l’endurance (4 heures) aux courses sprint de voitures de tourisme, était impatient de démarrer cette nouvelle aventure avec sa Hyundai i30 N TCR de l’équipe M Racing. « J’ai vraiment hâte de reprendre la compétition, la pause a été longue depuis ma dernière course en octobre dernier. Je suis très motivé pour cette ouverture de la saison, qui me permettra de voir où je me situe par rapport à mes adversaires. »

De bonnes qualifications…
Le samedi, lors des qualifications, Natan se distingue. En effet, sur les 37 concurrents, représentant sept marques, il arrive à se passer en Q2, séance réservée aux 12 pilotes les plus rapides. Lors de cette session, il signe le 11ème chrono. Pas mal pour une première tout en sachant qu’il n’avait réussi à accomplir que quatre tours lors des essais libres !

Deux courses qui ne lui sourient pas !
Le dimanche, pour la première course, ça s’arrête prématurément pour Natan. S’élançant de la 6ème ligne, son embrayage fait des siennes. Il se fait alors percuter pour un concurrent. Cela en est fini de ses espoirs pour cette épreuve. La voiture est ramenée aux stands et examinée par les ingénieurs Hyundai afin qu’il puisse repartir pour la 2ème manche.

L’embrayage réparé, Natan s’aligne à temps pour le second round. Ce dernier se déroule sous la pluie, mais les concurrents, alors sur la grille, partent en pneus slicks.

Natan prend un départ prudent et vire 15ème au premier virage. La course est alors neutralisée suite à plusieurs incidents. Lorsque l’épreuve est relancée, les pilotes sont en paquet, ça se joue au coude à coude, portière contre portière. Natan arrive à défendre sa place avant qu’un concurrent ne le percute. La biellette arrière droite cède, il ne peut terminer, mais est classé 26ème.

Natan Bihel : « Je suis évidemment déçu de mon premier meeting. Je n’ai pas pu beaucoup rouler pendant les essais et ma première manche s’est vite terminée. La seconde s’est déroulée sous la pluie, en pneus slicks. Après la voiture de sécurité, c’était juste un « carnage ». Ce fut compliqué de piloter en paquet dans ces conditions si particulières. De plus, la stratégie pneus occupe une place bien plus importante dans ce genre de championnat. En tout cas, tout se passe bien au sein de l’équipe et, en particulier, avec mon coéquipier, Nelson Panciatici, avec qui je collabore étroitement. Je suis maintenant impatient de disputer mon prochain meeting sur le célèbre tracé de Hockenheim. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*