Dakar/Jean-Paul Cottret: L’après 20 ans avec Peter !

Jean-Paul Cottret © Red Bull

Au départ, Stéphane Peterhansel devait effectuer le Dakar 2019 avec son épouse Andréa avant de mettre un terme à sa carrière. Puis, un problème de santé ne le permet pas à celle-ci car, des soucis d’oreille interne qui engendre le mal des transports se sont réveillés au cours de la saison. Ils s’améliorent avec un traitement à base de cortisone mais insuffisamment pour lui permettre de filer avec son Champion de mari qui ne participe jamais pour de la figuration.

Raison pour laquelle, Andréa s’est engagée avec Annett Fischer sur un Can-Am, un montage effectué à la toute dernière minute : « Cela me permettra de parfaire ma navigation et d’être prête pour l’objectif Dakar 2020 que nous souhaitons disputer en couple ! » nous confia Andréa lors de la conférence de presse à Paris, à l’Ambassade du Pérou.

Pendant ce temps, Jean-Paul Cottret, homme d’une grande discrétion, référence professionnelle jusqu’au bout des doigts, très humble et d’une grande fidélité fut fortement sollicité par la liberté dont il disposait. Il a répondu par la ‘positive’ a Cyril Despres se connaissant depuis longtemps et, surtout après avoir évolué dans la même structure durant les quatre dernières années chez Peugeot.

Pour ‘Polo’, qui aspirait à une retraite bien méritée avec 7 victoires sur 4 roues avec ‘Peter’ (Mitusbishi, Mini et Peugeot) il s’offe un Dakar supplémentaire – mais aussi un Maroc effectué en octobre dernier pour « s’harmoniser et former un duo en osmose » clarifie Polo.
Cette première avec Cyril s’est soldée par une 3ème place au classement général : « Notre expérience marocaine nous a permis de nous roder, de rouler, de vivre des crevaisons en particulier sur les cailloux… Cyril a réalisé de belles spéciales, intelligentes, l’organisation a parfaitement opérée, l’ambiance y était et les briefing de David (Castéra) étaient clairs ! David a bien relevé le défi et à démontrer ses capacités, ce fut un beau pari réussi pour ODC (Organisation David Castéra) » avait expliqué Polo à l’arrivée de l’édition à Ifrane.

Une familiarisation avec le franco-andorran s’imposait, une accoutumance au Buggy Mini de chez X-Raid aussi en prévision de la 41ème édition du Dakar après le retrait de Peugeot de la discipline : « Le Buggy a bien fonctionné à l’occasion du Rallye du Maroc. Avec Cyril, nous avons fonctionné en osmose et, il a bien roulé ! La voiture reste une 2 roues motrices comme la 3008 DKR Peugeot, bien évidemment c’est différent des 4×4 : le débattement est plus grand, le diamètre des roues également. Franchement, nous étions satisfaits de ce test grandeur nature… »

Reste à entendre de la bouche de Jean-Paul Cottret ce qui différencie Stéphane Peterhansel de Cyril Despres sur le plan pilotage. Il est certain que le ‘junior’ comme le surnomme Peter est dans le monde du 4 roues depuis cinq ans, par contre, Stéphane a franchi le pas du 2 aux 4 roues depuis 1999 avec André Dessoude sur un Nissan après avoir remporté 6 victoires moto avec Yamaha.

Jean-Paul Cottret se prononce sur son nouvel équipier : « le style de pilotage d’un homme à l’autre est toujours différent. Il faut aussi prendre de nouveau repères surtout après 20 ans à côté de Stéphane ! On n’efface pas d’un coup de gomme les habitudes et j’ai dû me recaler en fonction des attentes de Cyril. Nous étions satisfait de notre essai au Maroc, content de ne pas avoir eu à faire de mécanique j’espère, qu’il en sera de même au Pérou. Nous avons bien roulé, j’ai commis des boulettes de nav’ aussi… il y a des journées avec et d’autres sans ! » avoue Polo.

Après 20 ans dans le baquet de droite de Peterhansel, Polo aurait pu regretter sa signature pressée avec Cyril. Il n’en est rien ! « Stéphane devait partir avec Andréa, on connaît ses soucis de santé, c’est ainsi. Il l’effectuera avec David (Castéra) ! Stéphane voulait arrêter sa carrière mais assurer un Dakar avec Andréa. Personnellement, je m’étais calé sur cette issue là ! Cyril m’avait parlé de son intention de m’enrôler avec lui et puis, cela s’est fait… »avoue Jean-Paul sans autre commentaire.

Maintenant, rendez-vous au Dakar : »je verrai ensuite la décision que je prendrai. C’est la vie ! » conclut Polo dans un large sourire dont il se départie que rarement.

Propos recueillis par MFE

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*