F4 à Jerez Course1: Caio Collet enchaîne les victoires

Départ de la course 1 à Jerez © KSP

A Jerez, Caio Collet a réussi une première journée parfaite en signant la pole position et la victoire dans la course 1 du Championnat de France F4. Arthur Leclerc montait sur la 2e marche du podium devant un nouveau venu, Alessandro Ghiretti.

 

L’air de l’Espagne lui réussit ! À Jerez, à l’occasion de l’avant-dernière épreuve du Championnat de France F4, le Brésilien Caio Collet a remporté un nouveau succès après s’être élancé de la pole position. Cette première course du week-end a été marquée par la pénalité reçue par l’un des favoris, Adam Eteki, le nouveau podium d’Arthur Leclerc et les débuts réussis avec la FFSA Academy d’Alessandro Ghiretti, 3ème devant Théo Pourchaire, le meilleur Junior du jour.

La tendance observée lors de la course de rentrée à Magny-Cours en septembre s’est confirmée à Jerez de la Frontera, un circuit que la F1 connaît bien pour y organiser bon nombre de ses essais hivernaux. Collet reste plus que jamais l’homme à battre, tandis que Leclerc et Pourchaire ont pris un abonnement avec les places d’honneur. Pourtant, la hiérarchie constatée lors de la Course 1 a été longue à se dessiner, le temps que les jeunes académiciens parviennent à prendre la mesure du difficile tracé espagnol, au fil des diverses séances d’essais libres.

Ghiretti se révèle
Une fois de plus, la séance de qualification officielle a tourné à l’avantage du Brésilien Caio Collet, qui créait un écart conséquent avec Adam Eteki. Pour sa première expérience dans le cadre du Championnat de France F4, Alessandro Ghiretti s’offrait un encourageant 3e temps devant Théo Pourchaire et Arthur Leclerc. Au départ de la Course 1, Collet ne se laissait pas intimider et gardait son avantage sur Eteki. Le Monégasque Arthur Leclerc réussissait une excellente opération dès le premier tour en prenant le meilleur sur Ghiretti et Pourchaire.

Toujours très prompt à se mettre en action, Collet creusait rapidement l’écart sur le peloton de chasse, pendant que Leclerc cherchait à prendre l’aspiration derrière Eteki et se donner de l’air face à Ghiretti. À quelques longueurs, Pourchaire restait sous la menace de Reshad De Gerus, son principal rival chez les Juniors.

Collet de bout en bout
Le principal coup de théâtre de la Course 2 survenait dans le 12e tour, lorsqu’Adam Eteki devait observer une pénalité sous la forme d’un “drive through

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*