Le Team Sherco sur le Rallye du Maroc

© DR

Les pilotes du Team Sherco TVS Rally Factory participent au Rallye du Maroc, une course en cinq étapes et un prologue autour d’Erfoud. Il s’agit de la finale du Championnat du Monde FIM, dernière étape avant le Dakar. Aujourd’hui, jeudi, se déroulait le prologue. David Casteu présente son équipe à l’issue du prologue.

 

« C’est le premier rallye organisé par David Castera », commente David Casteu, team manager. « C’est l’ancien directeur sportif du Dakar, c’est aussi un ancien pilote passionné par la moto. Il possède de grands talents d’organisateur et pour le moment, il ne nous déçoit pas ! Jusque là, l’organisation est parfaite cependant les récentes pluies n’ont pas arrangé le terrain et les jours qui arrivent vont être difficiles pour les pilotes et l’organisation. Nous avons l’avantage de bien connaître cette région, mais il va falloir rester concentré et prudent sur la piste.

« Je souhaite saluer Mickael Metge », poursuit David Casteu. « Il a chuté après son excellente Panafrica et ne peut donc pas être parmi nous aujourd’hui. Nous pensons à lui et avons hâte de le retrouver au sein du team pour le Dakar.

Lorenzo Santolino se classe 9ème du prologue : « C’est parti sur une piste de 10km permettant aux pilotes de se mettre en jambes. Ils roulent avec leur moto du Dakar. Toutes les marques sont là et se préparent également pour le rallye du mois de janvier. C’est une belle bataille qui s’annonce et c’est donc une belle 9ème place pour Santolino à quelques secondes des premiers. Il a pu découvrir sa nouvelle moto avant la grande spéciale de demain. »

Adrien Metge se classe 15ème : « Il a géré tranquillement son prologue. Demain il partira 2ème, c’est un très bon exercice en prévision du Dakar.

Noah Arrit se classe 17ème : « C’est un nouveau au sein du Team. C’est un très bon pilote indien de cross et de supercross, très agressif. Nous devons le préparer, son objectif étant de terminer ce rallye. »

« Nous sommes très content de retrouver l’équipe », conclut David Casteu. « Mais il y a quand même de la pression. C’est la finale de Championnat du Monde ! Cela nous permet d’observer l’état physique et psychologique des concurrents. Le rallye du Maroc est une course très importante en préparation du Dakar. Il faut être présent et montrer à nos concurrents qu’ils devront compter sur nous. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*