GT4 G.Guilvert: Une double victoire qui tombe à pic !

Greg Guilvert et Fabien Michal, double victoire à Barcelone

Six podiums d’affilée dont trois victoires : c’est le bilan du duo Grégory Guilvert / Fabien Michal sur les trois derniers meetings du championnat de France FFSA GT ! Cette moisson prolifique pourrait donner l’impression que les nouveaux leaders du classement provisoire n’ont eu qu’à se baisser pour ramasser les trophées mais naturellement les choses se passent rarement ainsi en sport auto.

En tout cas, c’est en rêvant à un premier titre national à ce niveau que les deux pilotes de l’Audi R8 LMS GT4 Saintéloc #42 se rendront au Paul Ricard dans tout juste une semaine.

Greg, Fabien et leur équipe ont bien préparé leur affaire en venant à Barcelone fin août pour effectuer deux jours de test. Ils en ont recueilli les fruits aux essais libres : « P1 FP1 et P2 FP2 » résumait le premier cité, traduction : meilleur temps à la première séance d’essais libres, 2ème chrono à la deuxième. Mais ensuite, ils se sont, de leur propre aveu, ‘loupé’ en qualification, prouvant au passage que ce sport n’est toujours pas une science exacte. Et qui s’en plaindra ?

Greg a d’ailleurs une séance qualificative plutôt épique à nous raconter. « Mon premier chrono me plaçait P25, alors je me suis calmé et appliqué mais le drapeau rouge a neutralisé la séance juste quand j’étais en train de finir un tour qui devait me permettre de remonter P4 ! Ce temps m’a donc été enlevé. Je suis reparti à l’attaque et malgré un gars en tête à queue, j’ai pu assurer le 9ème temps. J’enchaînais un autre tour rapide quand le drapeau rouge a encore stoppé mon effort. La situation devenait compliquée car il restait peu d’essence dans la voiture, mais j’ai réussi à faire le 5ème temps dans le denier tour ! »

Avec une 9ème place de grille pour Fabien et la 5ème pour Greg, les deux hommes se savaient condamnés à de torrides remontées, avec la préoccupation cruciale de préserver le capital pneumatique… Mais dans la course 1, Fabien a bien préparé le terrain pour l’assaut final de Greg, et vice versa dans la course 2.

« Nous avions un super grip aux essais libres mais c’était le contraire en qualification, le set-up n’était plus adapté à la piste et la voiture glissait beaucoup » explique Greg. « Heureusement, l’équipe a bien réagi pour la première course. Nos ingénieurs, notamment Nicolas Chomat, responsable du programme GT4, commencent à très bien connaître l’Audi, ils sont partis dans la bonne direction. Fabien est remonté 4ème et j’ai fini le boulot. Puis, dimanche, j’ai progressé de la 5ème à la 3ème place au départ, puis 2ème au troisième tour et il ne restait plus que Jim Pla devant moi. J’ai vite compris qu’il valait mieux économiser les pneus pour Fabien, qui a pu doubler la Mercedes à cinq minutes de l’arrivée… »

Place donc aux deux courses finales qui permettront de décerner le titre de champion de France FFSA GT 2018. Greg Guilvert et Fabien Michal devancent Benjamin Lariche et Robert Consani de six petits points, tandis que Jim Pla et Jean-Luc Beaubelique pointent à 26 unités. Il reste 50 points à attribuer et Pierre-Alexandre Jean possède encore une chance mathématique. Le meeting du Paul Ricard vaudra à coup sûr le déplacement les 13 et 14 octobre !

Romane Didier,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*