Rallye du Maroc Prologue : Paroles de Pilotes et de vainqueurs…

Toby Price © Red Bull

Il était une fois un Rallye du Maroc particulièrement passionnant en amont de son coup d’envoi de Fès, demain matin aux aurores. Cette édition sera magnifique par l’enjeu qu’il représente en particulier à moto. Le titre de Champion du Monde se joue, il est loin d’être acquis.

Premier acte, le prologue disputé sur 10 km sur une piste difficile comme le témoigne l’ensemble des acteurs interrogés.

MOTOS
Toby Price (Red Bull KTM Factory Racing #8) – 1er
« Pas si mal, mais bien plus glissant que je l’imaginais. C’est pourquoi j’ai veillé à bien rester sur la piste sans prendre le moindre risque. Je crois que mon chrono est bon, mais attendons de voir les résultats des autres. Nous sommes dans la course et c’est bien là l’essentiel. Il faut rester attentif jusqu’au terme de cette bataille et surtout veiller à être prêt pour le mois de janvier. »

Matthias Walkner (Red Bull KTM Factory Racing #3) – 2ème
« J’ai surtout évité les grosses erreurs, puisque cela ne fait pas de grande différence de terminer premier ou cinquième de cette Super Spéciale. Sur la fin, c’était vraiment très beau, mais aussi particulièrement délicat car l’adhérence du terrain changeait constamment. Je crois néanmoins qu’il s’agit d’une bonne mise en route. Une position de départ pour demain entre la 7ème et la 12ème place serait parfaite pour moi… »

Sam Sunderland (Red Bull KTM Factory Racing #5) – 3ème
« Très belle spéciale, surtout si proche de la ville. C’était spectaculaire à piloter sur ce terrain parfois très glissant. Je me sens bien, surtout qu’il s’agit de ma première course depuis ma fracture du pied. C’est vraiment bien d’être à nouveau en selle. Jusque-là, je crois avoir signé le deuxième chrono, mais il y a encore pas mal de monde à venir. Il est n’est jamais facile de savoir quelle est la meilleure position au départ ici au Maroc. Avec le sable et la poussière, je dirais quelque part vers la 9ème ou la 10ème place… »

Paulo Goncalves (Monster Energy Honda Team #4) – 7ème
« Sur la fin, je n’avais plus de freins à l’avant, donc j’ai dû ralentir un peu. Mais pas de problème, il ne s’agit finalement que d’une petite spéciale destinée à choisir les positions. La course démarre demain matin, donc restons concentré. Je signerais à deux mains pour une 10ème place au départ… »

Scott Thornton (KTM EXCF 450 #127) Enduro Cup – ancien pro en hockey sur glace – 29ème
« Je me suis fait quelques frayeurs, car je ne suis vraiment pas habitué à cela ! C’était comme si nous roulions sur des billes, donc il fallait vraiment ralentir très fort. Je dois encore tout apprendre de la navigation. Il nous reste encore pas mal de kilomètres à effectuer, donc l’idée est de rouler calmement et de prendre du plaisir. Incroyable, merci de nous accueillir ! »

SSV
André Villas Boas (Can Am #214) – entraîneur de football – 4ème
« Cela commence un peu difficilement car nous avons connu des coupures moteur durant l’essentiel de cette Super Spéciale. La voiture ne répondait pas comme il fallait, mais nous avons néanmoins réussi à rallier l’arrivée sans perdre trop de temps. Là nous rejoignons le par d’assistance au plus vite afin de résoudre ce problème. Notre objectif ? Juste prendre du plaisir… »

AUTOS
Nasser Al-Attiyah (Toyota Gazoo Racing #306) – 1er
« Fantastique une vraie spéciale de rallye. Très, très glissante. Nous avons pris beaucoup de plaisir, même si la portion en descente était particulièrement technique. Je crois que nous signons un très bon chrono. Tant mieux cela nous laissera le choix d’une bonne position de départ pour la première étape de demain. »

Jakub Przygonski (MINI John Cooper Works #300) – 3ème
« Pas facile du tout ! C’était étroit et à certains endroits, les pièges étaient béants. Je ne crois pas que le chrono sera si mauvais, même si nous aurions pu espérer mieux. Ce n’est que le début de la course. »

Martin Prokop (Ford Raptor #302) – 2ème
« Le secteur sélectif était superbe, il était simplement un peu étroit pour ma voiture. Cela aurait été parfait pour une WRC, mais pour nous c’était un peu étroit, surtout en descente où nous sommes trop trop grand et trop lourd. Mais, je le répète la spéciale était magnifique. Nous avons poussé au maximum des possibilité afin de nous réserver une bonne position de départ. C’est essentiel, alors voyons où cela nous mènera. »

Cyril Despres Mini JCW Buggy #309 – 6ème
« Au milieu de la spéciale, dans un passage étroit, nous avons dû passer une voiture qui était arrêtée sur le flanc. Pas facile de trouver la place à cet endroit… C’est jamais agréable de voir une voiture accidentée après seulement 5 kilomètres de course. Cela nous a calmé pour la suite de la spéciale… »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*