Rallycross Loeb Racing: A la rencontre d’Alain Ferté…

Alain Ferté et Grégoire Demoustier © DR

C’est sur la piste du célèbre ‘Circuit of The Americas’ que le Sébastien Loeb Racing a posé ses valises pour la dixième manche du FIA WORLD RX ! À l’issue d’un week-end difficile, ‘Greg’ fait le bilan et pense déjà au prochain rendez-vous que sera l’Allemagne dans quinze jours. Il profite également de cette chronique pour mettre en avant son coach et spotter, Alain Ferté.

 
Grégoire Demoustier (Pilote Sébastien Loeb Racing) : « C’était un meeting assez décevant et compliqué. Nous avons eu pas mal de petits soucis à régler, rien de grave, mais tout mis bout à bout ça fait un résultat pas forcément positif. Clairement, nous ne sommes pas là où nous voulions être et c’est un des week-end les plus difficiles de la saison. Avec l’équipe, nous allons en tirer du positif et se servir de cet échec pour progresser encore. Comme sur toutes les courses, je peux compter sur mon ami Alain Ferté. Avant tout, c’est un ami et c’est une personne très importante pour moi. Je le connais depuis très longtemps et c’est lui qui m’a appris ce que je sais sur le pilotage et sur le sport automobile en général. En plus d’être mon mentor, c’est mon spotter sur les courses. Il me dit quand je dois prendre le tour joker mais son rôle est bien plus large que ça. Il a un oeil critique sur tout ce qu’il se passe sur la piste et il voit beaucoup de choses que d’autres ne verraient pas forcément et notamment le comportement des voitures, que ce soit la mienne ou celle de mes concurrents. C’est véritablement un élément clé de l’équipe ! »

La chronique
Alain Ferté (Coach et spotter de Grégoire Demoustier) : « J’aide ‘Greg’ depuis une dizaine d’années. Il a commencé à piloter à 16 ans et j’étais présent pour ses premiers tours de roue. Quand il a commencé sa carrière, j’ai continué de le ‘coacher’, de même que sur le Trophée Andros mais également en Formule BMW. L’an dernier, nous avons même roulé ensemble en GT4, et depuis cette saison en Rallycross, je suis son spotter. Mon but n’est pas seulement d’aider ‘Greg’ pendant ses tours de course, c’est bien plus complet que ça. Nous analysons ensemble les vidéos de course et je le guide en lui donnant des conseils. Je lui dis par exemple de prendre plus une corde à tel ou tel endroit ou de freiner plus tard. Je me fais plaisir dans ce rôle là car l’ambiance est extraordinaire au sein du Sébastien Loeb Racing. Tous les membres de l’équipe sont des passionnés et même si nous découvrons le Rallycross, tout le monde travaille dur donc les résultats vont forcément suivre. »

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*