X-Raid : Buggy MINI pour Sainz, Peterhansel et Despres

Stéphane Peterhansel, Carlos Sainz et Cyril Despres

– Forts de leurs 20 victoires au Dakar, ils seront au départ de l’édition 2019 au Pérou

– Premiers tours de roues au Rallye du Maroc.  

Dans trois mois à peine, le Dakar 2019 s’élancera de Lima. Pour être certain d’avoir les meilleures cartes en main pour la victoire finale, X-raid s’est renforcé avec trois pointures : Carlos Sainz, Stéphane Peterhansel et Cyril Despres intègrent le team allemand, pour lequel ils piloteront chacun un buggy MINI John Cooper Works !

Au total, les trois voitures conçues et assemblées par X-raid seront aux mains de pilotes comptabilisant 20 victoires sur le Dakar ! Peterhansel est le recordman de victoires sur le Dakar avec 13 succès en moto et en voiture. Sainz compte deux victoires à son actif tandis que Despres a remporté cinq fois l’épreuve sur deux roues.

Sainz et Despres feront leurs débuts dans la nouvelle voiture au Rallye du Maroc, qui débute ce 4 octobre par un prologue à Fès !

Ainsi, le dernier vainqueur du Dakar, Carlos Sainz, saute dans le baquet du buggy MINI John Cooper Works. L’Espagnol a remporté sa deuxième victoire en janvier, après avoir triomphé en 2010. ‘El Matador’ est l’une des grandes figures du rallye et il vise le triplé en 2019. Avant de bifurquer vers les rallyes tout-terrain, Carlos Sainz a été sacré deux fois champion du monde des rallyes (1990 et 1992).

De son côté, Stéphane Peterhansel n’est pas un inconnu pour le team X-raid. Le Français a rejoint l’équipe de Trebur après le Dakar 2009. En 2012, il a remporté sa première victoire sur le Dakar pour X-raid au volant de la MINI ALL4 Racing. Il a ensuite réédité son exploit l’année suivante. Il retrouve aujourd’hui le team allemand après plus de trois ans d’absence. Au total, « M. Dakar » a remporté 13 fois le rallye emblématique du désert, six fois sur deux roues et les sept autres sur quatre roues.

Quant à Cyril Despres, il est le membre le plus jeune du trio des buggys MINI JCW, ce qui ne l’empêche pas de s’appuyer sur une solide expérience. Le Français a en effet remporté le Dakar cinq fois en moto (2005, 2007, 2010, 2010, 2012 et 2013) avant de passer à la catégorie autos en 2015. Depuis, il a remporté le célèbre Silk Way Rally à deux reprises (2016 et 2017).

Le Rallye du Maroc constituera la première sortie officielle du buggy MINI John Cooper Works pour Sainz et Despres. Sainz s’alignera aux côtés de son copilote de longue date Lucas Cruz, tandis que Despres misera sur les talents de navigateur de son compatriote français Jean-Paul Cottret.

Le team X-raid n’a pas ménagé ses efforts ces derniers mois pour développer le buggy MINI John Cooper Works. La voiture a parcouru des milliers de kilomètres d’essais au Maroc et en Europe, afin de garantir sa compétitivité sur le Dakar 2019. Outre une réduction de poids significative, d’autres éléments du buggy ont été optimisés. Le team a fait un grand pas en avant, notamment au niveau de l’électronique, et a amélioré les performances de la voiture.

Sven Quandt : « Ce trio représente évidemment un casting de rêve, qui apporte aussi une riche expérience. Carlos nous a beaucoup aidés durant le développement de la MINI et nous a fait progresser à cet égard, en particulier en ce qui concerne la configuration. Stéphane est un vieil ami et je suis ravi de le retrouver dans le team. Cyril a également montré ce dont il était capable ces dernières années et je suis curieux de voir comment il utilisera ses compétences avec nous. Quoi qu’il en soit, il a déjà effectué beaucoup de kilomètres dans notre voiture. Notre MINI a parcouru de nombreux kilomètres d’essais de façon satisfaisante au cours des derniers mois et nous sommes très enthousiastes à l’idée de sa première sortie en compétition. »

Carlos Sainz : « Un nouveau team, une nouvelle voiture et avec eux, un nouveau défi. Je suis très optimiste quant à notre capacité à relever ce défi. Nous sommes bien préparés. J’adore ce genre de défi : travailler avec une nouvelle voiture, la développer et en tirer le meilleur parti. C’est toujours enthousiasmant. Nous avons travaillé très dur jusqu’à présent et la MINI a fait un grand pas en avant. Je suis satisfait de la voiture et nous avons encore du temps pour la développer encore. »

Stéphane Peterhansel : « J’ai remporté deux Dakar avec X-raid et ce sont de très bons souvenirs. Je suis heureux de revenir dans le team avec Carlos et Cyril. Je ne tenais plus en place quand j’ai grimpé dans la MINI X-raid. C’est super-agréable et facile à piloter. Nous avons apporté quelques modifications au châssis et nous avons pu réduire le poids. Cela nous a permis de faire un grand pas en avant. Même si le prochain Dakar ne se déroulera que dans un seul pays, je trouve néanmoins que le Pérou est un pays très intéressant et très sympa. Il y a de grandes dunes et un vaste désert, ce qui rend le rallye passionnant. »

Cyril Despres : « J’ai une nouvelle voiture, une nouvelle équipe et un nouveau copilote, mais la même passion et la même motivation. J’ai vraiment hâte de piloter le buggy MINI John Cooper Works en compétition. C’est vraiment très agréable de piloter une voiture comme celle-là, je suis assurément un pilote de buggy. Le team qui encadre la MINI fait de son mieux et c’est sympa de la conduire. Jean-Paul est l’un des navigateurs les plus expérimentés sur la scène du rallye-raid. Je le connais depuis très longtemps, une bonne quinzaine d’années. Depuis que j’ai commencé à courir sur deux roues, Jean-Paul m’a éclairé sur toutes mes questions concernant la navigation. Au Dakar 2019, il n’y aura pratiquement que du sable. Une erreur et tout peut s’arrêter. Les occasions de s’enliser et de perdre du temps ne manquent pas. Le prochain Dakar sera extrêmement intense et difficile. »

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*