Blancpain GT Series: Un sixième titre Équipes consécutif pour le WRT

Audi WRT Champion © Patrick Hecq

La dernière épreuve de la Blancpain GT Series Sprint Cup sur le circuit du Nürburgring a été terriblement palpitante et riche en rebondissements. Samedi, après l’arrivée de la première course, deux Audi R8 LMS du Belgian Audi Club Team WRT récupéraient les deux premières places suite à la pénalité – pour enfreinte à une règle concernant le harnais de sécurité – infligée à la Lamborghini ayant franchi en premier le drapeau à damier.

En marquant le maximum de points, Alex Riberas et Christopher Mies reprenaient ainsi 9 longueurs d’avance au championnat Pilotes pendant que Dries Vanthoor et Will Stevens s’adjugeaient la deuxième place.

Cette cinquième victoire de la saison permettait aussi au Belgian Audi Club Team WRT de remporter le classement des Équipes pour… la sixième fois consécutive ! Depuis l’instauration du championnat en 2013, jamais WRT ne s’est incliné dans le classement des Teams. Dans ce cas-ci, l’exploit était double pour la formation dirigée par Vincent Vosse : quelques heures avant cette première course, une très violente sortie de piste de l’Audi #1 (suite à un problème de freins) pendant les essais qualificatifs avait fortement endommagé la belle GT allemande. En moins de trois heures, les mécanos sont parvenus à remonter une voiture parfaite que Mies et Riberas conduisaient ensuite jusqu’à la victoire. Pour WRT, le doublé était complété par le succès en Silver Cup (également suite à l’application d’une pénalité) de la #3 de Ricardo Feller et Adrien De Leener.

Dimanche, l’objectif était donc de compléter le titre des Équipes par celui des Pilotes. Mais en partant de la 13e position sur la grille suite à la sortie des essais qualificatifs, Christopher Mies et Alex Riberas savaient que la tâche serait difficile… D’autant que la #2 de Dries Vanthoor et Will Stevens était éliminée de la course dès le premier tour après un contact avec la Mercedes-AMG de Raffaele Marciello. Alors que l’Italien et son équipier Michael Meadows se dirigeaient vers la victoire, Alex Riberas avait pu profiter d’un magnifique pit stop des mécanos de WRT pour se retrouver au 5ème rang. A trois tours de l’arrivée, l’Espagnol attaquait le Néerlandais Steijn Schothorst (Audi Attempto Racing) pour prendre une 4e place synonyme de titre. Mais dans un duel très viril, une touchette provoquait une crevaison et c’en était fini des espoirs de Mies et Riberas.

Ayant décroché son 22ème titre en Blancpain GT Series (Équipes ou Pilotes, que ce soit en Sprint Cup, en Endurance Cup ou au classement général), le Belgian Audi Club Team WRT n’est pourtant pas rassasié. Les hommes de Vincent Vosse arriveront dans une dizaine de jours à Barcelone avec la ferme intention de conclure en beauté la Blancpain GT Series en version Endurance. Tant du côté des Teams que de celui des Pilotes, les chances de coiffer au moins une couronne supplémentaire sont en effet bien réelles. Rendez-vous en Espagne !

Vincent Vosse : « J’ai apprécié ce week-end »
Vincent Vosse est un passionné, un vrai. La course automobile est bien plus que son métier ou sa passion. C’est sa raison de vivre. Malgré la perte du titre Pilotes, le Team Principal du Belgian Audi Club Team WRT avait le sourire dimanche soir. « Ça a été une fantastique finale pour la Sprint Cup et du grand spectacle pour tous ceux qui ont suivi la course sur place ou à la télévision », expliquait-il. « C’est pour vivre des finales comme celle-ci que nous aimons le sport automobile ! Remporter notre sixième titre consécutif chez les Teams est remarquable et démontre la force de toute notre équipe, qui a encore prouvé ses qualités en réparant la #1 en un temps record après l’accident des essais qualificatifs.
« Nous n’avons pas gagné le championnat des Pilotes cette fois, mais nous avons tout donné et fait ce que nous devions faire. On a d’ailleurs probablement plus perdu le titre à Budapest qu’ici… Je félicite nos pilotes pour leur excellent travail cette saison. Bien sûr, nous aurions préféré remporter ce sacre aussi, mais je n’ai aucun problème à m’incliner dans une telle bataille après avoir lutté jusqu’au bout contre des rivaux d’une telle qualité, que je félicite d’ailleurs. C’est ça le sport et je peux vous dire que j’ai apprécié cette course et ce week-end ! »

Dries Vanthoor : « J’espère que la roue va tourner à Barcelone »
Deuxième de la première course samedi avec son équipier Will Stevens, Dries Vanthoor n’a guère eu le temps de briller dimanche. Un contact avec Raffaele Marciello dès le deuxième virage a en effet provoqué son abandon. « Je suis forcément déçu », avouait le pilote du Belgian Audi Club.
« Je pense sincèrement que je lui avais laissé suffisamment de place pour éviter cela… C’est dommage car je pense que nous étions en mesure de gagner aujourd’hui, ce qui aurait aussi pu bien aider nos équipiers de la #1 dans le championnat des Pilotes.
« Après notre deuxième place du samedi, cette dernière course de la Sprint Cup résume bien une saison durant laquelle la réussite nous a souvent tourné le dos. J’espère que la roue va enfin tourner dans l’autre sens dans deux semaines lors de la finale de l’Endurance Cup à Barcelone ! Nous pouvons encore jouer le titre des Pilotes et celui des Teams et je veux terminer la Blancpain GT series en force ! »

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*