F3 S.Fenestraz: Un potentiel mal récompensé à Misano

Sacha Fenestraz à Misano © DR

Sacha Fenestraz a connu un week-end frustrant à Misano dans le cadre du septième rendez-vous du Championnat d’Europe FIA de Formule 3. Malgré ses fulgurances, le pilote de la Renault Sport Academy ne revient qu’avec quatre points en poche, mais il reste un candidat sérieux au titre chez les rookies.

 

LE FILM DU WEEK-END
Vendredi
Sacha met pleinement à profit les essais libres pour se réacclimater au tracé de Misano, un circuit qu’il avait découvert à l’occasion des tests de pré-saison. Lors des deux séances, le pilote Carlin hausse progressivement la cadence pour atteindre le top dix de la première avant d’améliorer son meilleur temps dans la seconde session.

Organisées en début de soirée, les premières qualifications s’avèrent extrêmement disputées dans un peloton où chaque dixième vaut plusieurs lignes sur la grille de départ. Discret sur son premier train de pneus, le Franco-Argentin joue son va-tout dans son dernier effort et parvient à arracher la dixième place alors qu’il ne pointe qu’à trois dixièmes de seconde du poleman.

Samedi
Dixième au départ de la première course, Sacha résiste aux velléités de ses poursuivants au premier virage. S’il se fait surprendre par Alex Palou au deuxième tour, Sacha n’abdique pas et met la pression sur Jonathan Aberdein. Malheureusement, aucune occasion ne s’offre à lui et le champion en titre de Formule Renault Eurocup termine à la porte des points, mais au cinquième rang chez les rookies.
 
La fournaise laisse place à l’orage juste avant la deuxième séance de qualifications. Dans des conditions extrêmement sombres et piégeuses, Sacha prend ses marques sur une piste s’améliorant à chaque passage. Malgré ses progrès constants, la remontée du pilote de l’Équipe de France FFSA ne se traduit pas au classement puisque treize de ses concurrents dépassent allègrement les limites de la piste sur plusieurs virages. Si ces derniers sont effectivement pénalisés, Sacha n’en profite pas – de manière surprenante – et il doit se contenter de la septième ligne pour la deuxième course et de la sixième pour la dernière manche.

Dimanche
Malgré un ciel menaçant et une piste humide par endroits, Sacha s’élance en pneus slicks comme la grande majorité du peloton. Le pilote de la Renault Sport Academy parvient à éviter les pièges pour se hisser rapidement dans le top dix, notamment en dépassant trois concurrents dans le troisième tour. Au fil des passages, il tente de poursuivre sa progression, mais ses adversaires connaissent un soudain regain de forme avec l’amélioration des conditions. Soumis aux attaques de Fabio Scherer, Sacha conserve néanmoins son sang-froid et prend les points de la huitième place et termine sur le podium chez les rookies.
 
La pluie refait son apparition en soirée. Le départ est alors donné sous le régime de la voiture de sécurité, avant que la course ne soit interrompue puis relancée derrière le safety car. Lorsque le peloton est libéré, déjà dix minutes se sont écoulées et autant d’occasions de faire la différence pour Sacha. S’il gagne rapidement un rang, il commet une petite erreur lui coûtant une position au neuvième tour. Alors qu’il semblait bien placé pour reprendre son bien après une nouvelle neutralisation, Sacha est perturbé par un accrochage cassant son rythme. Il se classe finalement douzième tout en glanant huit unités chez les débutants.  

LE BILAN DE SACHA
« C’était un week-end compliqué. J’espérais poursuivre sur la lancée de mes podiums à Silverstone et j’avais bien préparé ce rendez-vous sur un circuit que l’équipe et moi connaissions peu. J’aurais pu faire mieux en essais, mais j’ai réalisé de gros progrès en Q1. Malheureusement, notre voiture a souffert en entrée de virage et cela a provoqué une surchauffe des pneus arrière et une baisse de rythme à mi-course. Nous devons analyser les données pour régler ce problème qui nous empêche d’exploiter notre véritable potentiel depuis le début de la saison. Ensuite, je me suis senti un peu lésé en Q2. J’étais l’un des rares pilotes à respecter les limites de la piste alors que d’autres gagnaient six à sept dixièmes dans certains virages. Si le règlement avait été appliqué à la lettre, je pense que j’aurais pu partir dans les cinq premiers. Malgré cela, nous avons pris de bons départs avant de connaître une forte dégradation dès que les conditions s’amélioraient. En suivant Jehan dans la dernière course, j’ai d’ailleurs vu qu’il rencontrait les mêmes soucis que moi sur les pneus arrière. Nous devons donc tous nous mobiliser pour résoudre ce problème au plus vite. »

RÉSULTATS
Essais libres 1 : 10ème – 1’29’’871 – Essais libres 2 : 17ème – 1’29’’599
Qualifications 1 : 10ème – 1’28’’254 – Grille de départ course 1 : 10ème – Course 1 : 11ème
Qualifications 2 : 14ème – 1’48’’256 – Grille de départ course 2 : 14ème – Course 2 : 8ème
Qualifications 3 : 12ème – 1’48’’260 – Grille de départ course 3 : 12ème – Course 3 : 12ème

Classement général Pilotes
1. Ticktum – 222 points
2. Vips – 210 points
3. Armstrong – 190 points
4. Schumacher – 186 points…
11. Fenestraz – 107 points…
 
Classement général Rookies
1. Vips – 317 points
2. Shvartzman – 280,5 points
3. Armstrong – 252 points
4. Ahmed – 244,5 points…
5. Fenestraz – 224 points…

PROCHAIN RENDEZ-VOUS : NÜRBURGRING (7-9 Septembre)
Dans une dizaine de jours, Sacha Fenestraz retrouvera la version courte du Nürburgring (Allemagne), là même où il avait effectué sa première apparition en Championnat d’Europe FIA de Formule 3 l’an passé. « C’est dans les moments difficiles que l’on apprend le plus. L’année dernière, le Nürburgring m’avait plutôt souri lors de mes débuts. Je vais donc mettre à profit les deux prochaines semaines pour travailler encore plus dur et tenter de remédier définitivement à nos problèmes. Comme toujours, l’objectif sera de revenir là où nous devrions être : aux avant-postes ! »

Zone Rouge – Jérôme Roussel,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*