Une nouvelle victoire pour Grégory Segers en Formule Renault

Grégory Segers sur le podium © DR

Engagé cette saison dans le Challenge Monoplace de la série VdeV en Formule Renault, Grégory Segers en est devenu l’un des principaux animateurs. Pour sa première année complète dans la discipline au sein de l’écurie Lamo Racing, le jeune espoir français accumule les performances de haut vol.

Ses deux derniers meetings, disputés sur les circuits du Paul Ricard et de Dijon Prenois, l’ont vu escalader le podium à quatre reprises sur autant de départs, dont une fois sur la plus haut marche. Du talent et de la détermination, Grégory Segers n’en manque pas. Le pilote originaire du nord de la France prépare ses courses avec sérieux et rigueur, avec le soutien de la structure Driving Koncept de David Zollinger qui le conseille depuis 2017. Après un podium prometteur à Barcelone au mois de mai, il a gagné sa première course en avril à Magny-Cours. Il évoque ses deux dernières prestations très positives dans la série VdeV, où il a encore tiré son équipe vers le haut.

– Grégory, quel bilan tires-tu du meeting des 26-27 mai sur le circuit Paul Ricard au Castellet?
Grégory Segers : « Déjà, ce fut génial d’évoluer sur la piste utilisée quelques semaines plus tard pour le Grand Prix de France de Formule 1. Durant toute la course, j’ai tenté de lutter avec Nicolas Varrone, le leader du Championnat. J’ai réalisé le deuxième temps de la séance de qualification, puis j’ai réussi à prendre le meilleur départ dans la Course 1. S’il a fini par me repasser à l’aspiration, j’ai pu engranger des points importants au championnat. Avec les techniciens de l’équipe Lamo Racing et David Zollinger, nous avons décidé de modifier plusieurs paramètres pour la Course 2, ce qui m’a permis de signer le meilleur tour en course et de monter à nouveau sur la 2e marche du podium, en terminant vraiment très près du vainqueur. »

– Après ces deux podiums, comment s’annonçait l’épreuve de Dijon début juillet?
Grégory Segers : « Au sein de l’écurie Lamo Racing, j’ai bénéficié à mes côtés d’un nouvel ingénieur. Ensemble, nous avons effectué un important travail de développement sur ma monoplace. L’aspect technique est une partie très intéressante de la course. Je sais que l’analyse des acquisitions de données et des vidéos va me faire progresser encore davantage. Durant tout le meeting, la performance fut au rendez-vous. J’ai obtenu le 2ème temps de la séance qualification à seulement quelques dixièmes de la pole. Hélas, je me suis fait pousser dans le bac à graviers dès les premiers tours et j’ai repris la piste en 10ème position.
« Je me suis lancé dans une intense course poursuite qui m’a mené sur la 3e marche du podium, avec un ultime dépassement juste avant l’arrivée. Dans la Course 2, j’ai pris la tête dès le départ. La course a été perturbée par plusieurs apparitions de la voiture de sécurité et j’ai dû gérer les relances pour ne pas perdre ma position. C’est génial de gagner à nouveau et j’en profite pour remercier tous ceux qui ont contribué à ce succès. »

– Penses-tu que le titre de champion est envisageable?
Grégory Segers : « C’est clairement mon objectif cette saison et je vais tout faire pour aller le décrocher. Pour le moment, je suis en 2e position avec 243 points, contre 267 au leader. C’est très positif. Bien sûr, nous sommes toujours à la recherche de partenaires, afin d’effectuer davantage de tests entre les courses et de disposer, comme plusieurs de mes adversaires, d’un nombre de train de pneus plus important pour les essais. Le prochain rendez-vous programmé début septembre à Navarra en Espagne sera important, car un coefficient 2 sera appliqué au barème de points. En tout cas, je suis motivé comme jamais… »

Communiqué,

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*